Cannes 2012 : « Cogan - La mort en douce » réunit Brad Pitt et Andrew Dominik

Cannes 2012 : « Cogan - La mort en douce » réunit Brad Pitt et Andrew Dominik
Cannes 2012 : « Cogan - La mort en douce » réunit Brad Pitt et Andrew Dominik
Dans cette photo : Brad Pitt
« Cogan - La mort en douce » est présenté à Cannes en compétition officielle par Andrew Dominik. Ce film marque la réunion de Brad Pitt et du cinéaste néo-zélandais, cinq ans après le Western « L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ». Brad Pitt est ici Jackie Cogan, un homme de main du crime organisé qui enquête sur le braquage d'une partie de poker illégale protégée par la mafia.
A lire aussi
Cannes Lionnes : 5 campagnes de pub qui font bouger les choses
News essentielles
Cannes Lionnes : 5 campagnes de pub qui font bouger les...


Les adeptes du 7e art qui ont été fascinés par leur première collaboration, seront subjugués par la seconde. Dans « L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » Brad Pitt jouait l’énigmatique hors-la-loi des années 1870, admiré des journalistes. Le film est salué par la critique internationale et reçoit plusieurs prix, mais c’est un échec commercial aux États-Unis. Dans cette nouvelle collaboration avec Brad Pitt, le cinéaste Andrew Dominik tient sa revanche. « Cogan - La mort douce » (Killing them Softly) est un film qui parle d'argent mais aussi de ce que les gens font et son prêts à faire pour en avoir. Ce film est une réflexion sur l’économie du crime, le monde des gangsters frappé par la crise. Brad Pitt est Jackie Cogan, la mafia fait appel à lui pour enquêter sur le braquage de l’une de leur partie de poker illégale. Homme de main du crime il doit garder le contrôle de la situation entre les commanditaires du braquage, les escrocs à la petite semaine, les assassins fatigués et la mafia indécise. C’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est alors menacé.

Le film s’inspire du roman de George V. Higgins « L’art et la manière » un triller brillant par ses dialogues. Une dimension que l’on devrait retrouver dans le nouveau film d’Andrew Dominik connu pour ses talents d’écriture. Ces personnages parlent comme « de vrais êtres humains et non comme des personnages de cinéma », soulignait récemment Richard Jenkins l’un des partenaires de Brad Pitt dans le film. « Cogan - La mort en douce » est donc un sérieux compétiteur pour la Palme d’or, il se chuchote même que Brad Pitt pourrait recevoir une récompense pour son interprétation. Il est en tout cas très attendu sur le tapis rouge, où il est la première grosse star américaine à monter les marches du Palais des festivals de Cannes.

« Cogan – La mort en douce » (Killing them Softly) sera sur les écrans français à partir 17 octobre prochain.

Voir un extrait de « Cogan - La mort en douce » (Killing them Softly) :



Sarah Jumel

Crédit photo : The Weinstein Company

VOIR AUSSI

Cannes 2012 : « Vous n'avez encore rien vu », French competition
Cannes 2012 : Michael Haneke revient sur la Croisette avec « Amour »
Cannes 2012 : « Lawless », le western surprenant de John Hillcoat
Cannes 2012 : Audiard crée l'évènement avec « De Rouille et d'Os »

Plus d'actu sur : CANNES 2012

Festival de Cannes 2012 : un palmarès inattendu
Cannes 2012 : Matthew McConaughey double ses chances avec « Mud »
Robert Pattinson, Kristen Stewart, Zac Efron : la nouvelle génération à Cannes