« 1789, les amants de la Bastille » : un succès supplémentaire pour Dove Attia

« 1789, les amants de la Bastille » : un succès supplémentaire pour Dove Attia
« 1789, les amants de la Bastille » : un succès supplémentaire pour Dove Attia
Dans cette photo : Christophe Maé
Les comédies musicales prolifèrent et rares sont celles qui se démarquent et sortent un peu du lot. C’est le cas de la nouvelle production de Dove Attia.
A lire aussi

La trame est la suivante : Un jeune révolutionnaire (interprété par Louis Delort découvert dans le télé-crochet « the Voice ») est amoureux de la sous-gouvernante de Marie-Antoinette. Cette histoire servira de fil conducteur au milieu de la France de 1789, durant les quelques mois qui ont celé l’histoire de notre pays. Les jeunes amants se retrouveront à la Bastille pour une fin spectaculaire sur un fond de Déclaration des droits de l’Homme.


Avec cette nouvelle production Dove Attia frappe fort à nouveau. C’est son septième spectacle, et toujours pas un échec. On se souvient tous du célèbre « Les Dix Commandements » qui a fait son succès. La gloire continue avec « Le Roi Soleil » ou encore « Mozart l’opéra Rock » tant de comédies musicales qui toutes ont séduit le public. Dove Attia co-produit ces spectacles avec Albert Cohen, à eux deux ils forment un duo gagnant.


Comme à son habitude, pour ce spectacle Dove Attia n’a pas fait appel à des chanteurs reconnus. Le casting s’est fait sur le net. Que des petits nouveaux donc, mais tous plus prometteurs les uns que les autres. Depuis quelques années les comédies musicales sont de vrais tremplins pour les jeunes talents, comme elles l’ont été pour Christophe Maé ou Yaël Naim.


Ce spectacle dont les représentations ont commencé il y a à peine une semaine s’avère déjà un succès, Dove Attia parle de « 89 000 préventes à Paris et 85 000 en province ». Un show à voir et à revoir au Palais des Sport jusqu’au 30 décembre puis en tournée en province à partir de février 2013.