Möbius, 20 ans d’écart, Les Amants passagers : 8 films à ne pas manquer au cinéma

Möbius, 20 ans d’écart, Les Amants passagers : 8 films à ne pas manquer au cinéma
Möbius, 20 ans d’écart, Les Amants passagers : 8 films à ne pas manquer au cinéma
Dans cette photo : Jean Dujardin
Jean Dujardin, Virginie Efira, Ben Affleck, Pio Marmai ou Isabelle Huppert squattent les écrans de cinéma en mars. Pour ne pas rater vos acteurs préférés, une sélection des immanquables s'impose.
A lire aussi


Une comédie signée Almodovar, le nouveau Terrence Malick,
Jean Dujardin en espion des services secrets russes et Virginie Efira qui se prend pour une cougar : avec entre quinze et vingt sorties par semaine, l’offre est conséquente mais il va falloir choisir. Terrafemina vous a mâché le travail avec cette sélection des huit films à ne pas manquer ces prochaines semaines.

« Möbius »

D’Eric Rochant avec Jean Dujardin, Cécile de France et Tim Roth. Sortie le 27 février.



Synopsis : Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes, est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute.

« 20 ans d’écart »

De David Moreau avec Virginie Efira, Pierre Niney et Gilles Cohen. Sortie le 6 mars.



Synopsis : Alice Lantins a 38 ans. Elle est belle, ambitieuse et fait preuve d’une impeccable conscience professionnelle au point d’en oublier sa vie privée. Bref, elle a tout pour devenir la prochaine rédactrice en chef du magazine « Rebelle ». Tout sauf son image de femme coincée. Mais lorsque le jeune et charmant Balthazar, à peine 20 ans, va croiser le chemin d’Alice, le regard de ses collègues va inexplicablement changer. Réalisant qu'elle détient la clef de sa promotion, Alice va feindre la comédie d’une improbable idylle.

« À la merveille »

De Terrence Malick avec Ben Affleck, Olga Kurylenko et Rachel McAdams. Sortie le 6 mars.



Synopsis : Même s’ils se sont connus sur le tard, la passion qu’ont vécue Neil et Marina à la Merveille - Le Mont-Saint-Michel - efface les années perdues. Neil est certain d’avoir trouvé la femme de sa vie. Belle, pleine d’humour, originaire d’Ukraine, Marina est divorcée et mère d’une fillette de 10 ans, Tatiana. Désormais, le couple est installé dans l’Oklahoma. Leur relation s’est fragilisée : Marina se sent piégée. Dans cette petite communauté américaine, elle cherche conseil auprès d’un autre expatrié, un prêtre catholique nommé Quintana. L’homme a ses propres problèmes : il doute de sa vocation…Marina décide de retourner en France avec sa fille. Neil se console avec Jane, une ancienne amie à laquelle il s’attache de plus en plus. Lorsqu’il apprend que rien ne va plus pour Marina, il se retrouve écartelé entre les deux femmes de sa vie. Le père Quintana continue à lutter pour retrouver la foi. Face à deux formes d’amour bien différentes, les deux hommes sont confrontés aux mêmes questions.

« 40 ans : mode d’emploi »

De Judd Apatow avec Paul Rudd, Leslie Mann et John Lithgow. Sortie le 13 mars.



Synopsis : Seul homme à la maison, Pete est marié depuis des années à Debbie avec qui il a eu deux filles, Charlotte et Sadie, âgées de 8 et 13 ans. Pete aura bientôt 40 ans et le bilan est rude : Unfiltered Records, la maison de disques indépendante qu’il a créée, bat de l’aile, son père Larry, qui a récemment, et artificiellement, engendré des triplés, compte éhontément sur son soutien financier pour nourrir cette nouvelle famille, et à la maison, la vie n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Le quotidien avec Debbie et les filles est une série de conflits et de complications sans fin. Quant à Debbie, elle a ses propres difficultés professionnelles et filiales. Elle essaie opiniâtrement d’être une épouse et une mère parfaite, mais elle a un mal fou à négocier le virage de la quarantaine. Et pour couronner le tout, leur aînée est en pleine crise de puberté. Pete et Debbie ont atteint l’âge où le pardon, à eux et aux autres, et le lâcher-prise sont des conditions sine qua non pour parvenir à profiter du reste de leur vie... en évitant d’en passer par le meurtre.

« Les nuits avec Théodore »

De Sébastien Betbeder avec Pio Marmai et Agathe Bonitzer. Sortie le 13 mars.



Synopsis : Une fête dans un appartement parisien. Théodore rencontre Anna.Ensemble, ils errent dans la ville endormie avant d’escalader les grilles du parc des Buttes-Chaumont. De cette nuit clandestine naît une étrange attirance pour ce nouveau territoire. Chaque soir, sitôt le soleil couché, le parc devient leur refuge. Mais bientôt, ils découvrent qu’ils ne sont pas seuls.

« La Religieuse »

De Guillaume Nicloux avec Pauline Etienne, Isabelle Huppert et Louise Bourgoin. Sortie le 20 mars.



Synopsis : XVIIIe siècle. Suzanne, 16 ans, est contrainte par sa famille à rentrer dans les ordres, alors qu’elle aspire à vivre dans « le monde ». Au couvent, elle est confrontée à l’arbitraire de la hiérarchie ecclésiastique : mères supérieures tour à tour bienveillantes, cruelles ou un peu trop aimantes… La passion et la force qui l’animent lui permettent de résister à la barbarie du couvent, poursuivant son unique but : lutter par tous les moyens pour retrouver sa liberté.

« Les Amants passagers »

De Pedro Almodovar avec Antonio de la Torre, Hugo Silva et Miguel Angel Silvestre. Sortie le 27 mars



Synopsis : Des personnages hauts en couleurs pensent vivre leurs dernières heures à bord d’un avion à destination de Mexico. Une panne technique (une sorte de négligence justifiée, même si cela semble contradictoire ; mais, après tout, les actes humains le sont) met en danger la vie des personnes qui voyagent sur le vol 2549 de la compagnie Península. Les pilotes s'efforcent de trouver une solution avec le personnel de la tour de contrôle. Le chef de la cabine et les stewards sont des personnages atypiques et baroques, qui, face au danger, tentent d'oublier leur propre désarroi et se donnent corps et âme pour que le voyage soit le plus agréable possible aux passagers, en attendant que la solution au problème soit trouvée. La vie dans les nuages est aussi compliquée que sur terre, pour les mêmes raisons, qui se résument à deux mots : « sexe » et « mort ». Les passagers de la Classe Affaire sont : un couple de jeunes mariés, issus d'une cité, lessivés par la fête du mariage ; un financier escroc, dénué de scrupules, affligé après avoir été abandonné par sa fille ; un don juan invétéré qui a mauvaise conscience et qui essaie de dire au revoir à l'une de ses maîtresses ; une voyante provinciale ; une reine de la presse du cœur et un Mexicain qui détient un grand secret. Chacun d'eux a un projet de travail ou de fuite à Mexico. Ils ont tous un secret, pas seulement le Mexicain. La vulnérabilité face au danger provoque une catharsis générale, aussi bien chez les passagers qu'au sein de l'équipage. Cette catharsis devient le meilleur moyen d’échapper à l’idée de la mort. Sur fond de comédie débridée et morale, tous ces personnages passent le temps en faisant des aveux sensationnels qui les aident à oublier l’angoisse du moment.

« Guerrière »

De David Wnendt avec Alina Levshin, Jella Haase et Sayed Ahmad Wasil Mrowat. Sortie le 27 mars.

Synopsis : Marisa, 20 ans, fait partie d’un gang de néo-nazis au nord de l’Allemagne. Tatouée de swastikas, le crâne rasé, elle déteste les étrangers, les juifs, les noirs et flics, à ses yeux tous coupables du déclin de son pays et de la médiocrité de son existence. Manifestations de haine, violence et beuveries rythment son quotidien, jusqu’à l’arrivée en ville d’un réfugié afghan et l’irruption dans son gang d’une adolescente de 14 ans. Ces nouveaux venus mettent à mal le fanatisme de Marisa…