"Chez nous c’est trois" : Noémie Lvovsky dans une douce comédie de Claude Duty

"Chez nous c’est trois" : Noémie Lvovsky dans une douce comédie de Claude Duty
"Chez nous c’est trois" : Noémie Lvovsky dans une douce comédie de Claude Duty
Dans cette photo : Noémie Lvovsky
Jeanne est réalisatrice et tente tant bien que mal de financer ses films d'auteur alors que son compagnon vient de la quitter. Déprimée, elle part en tournée de promotion en Bretagne et y retrouve son amour de jeunesse. Nostalgie des premières amours, difficulté de vivre ses rêves mais aussi douceur du nouveau départ : « Chez nous c’est trois » de Claude Duty est un conte poétique porté à bout de bras par une Noémie Lvovsky parfaitement juste.
A lire aussi
Une pétition dénonce les différences de tarifs entre femmes et hommes chez le coiffeur
News essentielles
Une pétition dénonce les différences de tarifs entre...

On a aimé

L’impeccable et toujours si juste Noémie Lvovsky, qui interprète Jeanne Millet, réalisatrice amoureuse de cinéma qui court après ses rêves. Douce, timide et en même temps sûre de ce qu’elle veut, Jeanne est un personnage attachant.

Le cinéma dans le cinéma : le réalisateur s’amuse avec les codes de son milieu et multiplie les mises en abyme, qui amusent le spectateur. Loin des paillettes des blockbusters, Claude Duty plonge avec tendresse dans le quotidien d’un petit film et de sa promotion en province, montrant comme il le dit « le cinéma par le petit bout de la lorgnette ».

Le personnage décalé de Souleyman, joué par Jonathan Manzambi, Ivoirien venu mener sa thèse en France. La question cruciale à laquelle il tente de répondre : pourquoi donc nous faisons-nous deux bises dans certaines régions françaises tandis que cela peut être trois bises dans d’autres ?

Les effets visuels sous forme de collages qui ponctuent l’histoire, comme autant de petits films animés. Alors que le compagnon de Jeanne l’a quittée pour une jeune actrice, elle imagine ses retrouvailles comme autant de Unes de magazines people. Effet comique garanti.

La réflexion sur la nostalgie et les rêves d’enfance : Jeanne a tout quitté pour vivre ses rêves à Paris et se lancer dans le cinéma. Et si entre fantasmes de jeunesse et réalité le fossé est grand, la morale reste positive : ne jamais renoncer à ses idéaux.

La réplique

« À la frontière des deux et trois bises, comment on fait pour s’embrasser ? », se demande Gabriel, l’amour de jeunesse de Jeanne.

L'info (in)utile

Chronologiquement, Claude Duty est le premier réalisateur à avoir choisi Noémie Lvovsky pour un rôle principal dans un film. 

La note de Terrafemina

Scénario : 4/10 ; Acteurs : 8/10 ; Originalité : 5/10 ; Bande-son : 6/10

Le synopsis

Jeanne Millet, réalisatrice dans une mauvaise passe, part en province pour y présenter l’un de ses premiers films.
Son itinéraire va lui faire franchir plusieurs frontières entre amour et amitié, espoir et déception, cinéma et quotidien routinier.
Autant de territoires où seuls bises et baisers servent de passeport.

Comédie dramatique de Claude Duty, avec Noémie Lvovsky, Marie Kremer, Stéphane De Groodt

Durée : 1h28, en salle le 17 juillet 2013