Mélanie Laurent/ Festival de Cannes : actrice, chanteuse, elle sait tout faire

Mélanie Laurent/ Festival de Cannes :  actrice, chanteuse, elle sait tout faire
Mélanie Laurent/ Festival de Cannes : actrice, chanteuse, elle sait tout faire
Dans cette photo : Gérard Depardieu
Mélanie Laurent est une véritable touche à tout. Tour à tour, comédienne, scénariste, réalisatrice, chanteuse, elle sait tout faire. Cerise sur le gâteau, elle sera la maitresse de cérémonie du Festival de Cannes 2011. Quand on a du talent, pourquoi s’en priver ?
A lire aussi

Mélanie Laurent débute sa carrière d’actrice à seulement seize ans dans le drame « Un Pont entre deux rives » aux côtés de Gérard Depardieu et Carole Bouquet. En 2002, elle crève l’écran en jouant la petite amie de Gaspard Ulliel dans « Embrassez qui vous voudrez » de Michel Blanc. En 2007, elle décroche le César du Meilleur espoir féminin pour son rôle de jeune femme marquée par la disparition de son frère dans « Je vais bien, ne t’en fais pas » de Philippe Lioret.

Sa carrière prend une nouvelle dimension grâce à Quentin Tarantino qui lui propose l’un des rôles principaux dans « Inglorious Basterds ». Elle échangera d’ailleurs quelques pas de danse avec le réalisateur sur le tapis rouge de Cannes.



En 2010, elle interprète le rôle d’une valeureuse infirmière dans « La Rafle » de Rose Bosch. Elle est actuellement à l’affiche de « Et soudain, tout le monde me manque » où elle joue la fille de Michel Blanc. En novembre sortira « Adoptés »,  son premier film en tant que réalisatrice.

Elle sera maîtresse de cérémonie lors du Festival de Cannes 2011, qui se déroulera du 11 au 22 mai prochain.

Le 2 mai prochain, elle sort son premier album intitulé « En t’attendant ».  L’artiste a tenu à faire le point sur les critiques concernant son arrivée dans la musique.



Melanie Laurent a expliqué « avoir été nourrie aux trois B", Brassens, Brel, Barbara ». Pourtant ses chansons tendent vers le rock. C’est d’ailleurs au Printemps de Bourges qu’elle a fait son baptême du feu, dimanche dernier.

VOIR AUSSI

Et soudain, tout le monde me manque : Rencontre avec Michel Blanc (1/2)

La sélection officielle du Festival de Cannes 2011