50 nuances de Grey : les proches de Jamie Dornan ne sont pas fans du film

50 nuances de Grey : les proches de Jamie Dornan ne sont pas fans du film
50 nuances de Grey : les proches de Jamie Dornan ne sont pas fans du film
Dans cette photo : Jamie Dornan
Jamie Dornan, à l'affiche en février 2015 de l'adaptation cinématographique du best-seller « 50 Nuances de Grey » de E.L. James, a évoqué les réactions de son entourage à l'annonce de son rôle de Christian Grey, dans une interview au « London's Evening Standard ». Et pour certains de ses proches, il n'est pas question de regarder le film.
A lire aussi
"Si on doit faire un film pour parler de la GPA, c'est notre histoire qu'il faut raconter"
News essentielles
"Si on doit faire un film pour parler de la GPA, c'est...


Son rôle dans l’adaptation cinématographique du best-seller « 50 Nuances de Grey » de E.L. James ne convainc pas tout le monde. Jamie Dornan qui interprétera Christian Grey aux côtés de Dakota Johnson (Anastasia Steele) en février prochain, a évoqué, dans une interview au London's Evening Standard, la réaction de ses proches à l’annonce de ce rôle très hot.

« Ça va être dégueulasse, je ne regarderais pas »

Mais alors que selon Rita Ora (la sœur de Christian Grey), le film « sera le plus gros et le plus incroyable choc de tous les temps », certains proches de Jamie Dornan pourraient, eux, bien eux boycotter le film. « Un ami à moi m'a dit : "J'ai entendu que tu allais jouer dans Fifty Shades of Grey. Félicitations. Ça va être dégueulasse, je ne regarderais pas" », a-t-il ainsi expliqué au magazine.

>> Fifty Shades of Grey" : le premier baiser du film est-il prometteur ? – photos <<

« On voulait me donner beaucoup d'argent pour m'adosser à un mur avec la tête baissée »

Jamie Dornan est par ailleurs revenu dans cette interview sur son expérience de mannequin qui a précédé sa carrière d’acteur : « Je ne me suis jamais senti satisfait de poser pendant qu'on prenait une photo de moi. Ça ne m'a jamais donné des frissons. Mais j'aurais été idiot de dire non à ce qui m'était offert. J'avais la vingtaine, on voulait me donner beaucoup d'argent pour m'adosser à un mur avec la tête baissée. Je me suis dit "On s'en fout, il faut que tu le fasses" », a-t-il conclu.