Divergente : 3 choses à savoir sur le film qui va cartonner

Divergente : 3 choses à savoir sur le film qui va cartonner
Divergente : 3 choses à savoir sur le film qui va cartonner
Dans cette photo : Shailene Woodley
Ce mercredi 9 avril sort au cinéma « Divergente », avec Shailene Woodley. Véritable phénomène outre-Atlantique, ce film dystopique adapté de la saga littéraire signée Veronica Roth risque bien de cartonner aussi en France. Trois choses à savoir sur le film événement avant de vous ruer dans les salles obscures.
A lire aussi
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret Thatcher"
News essentielles
Theresa May : 5 choses à savoir sur l'"anti-Margaret...

À l'origine de Divergente, une saga littéraire à succès

Comme bien souvent dans les sagas pour ados (Harry Potter, Twilight, Hunger Games...), Divergente est l'adaptation du premier volet d'une trilogie littéraire, signée Veronica Roth. Parue en 2011, Divergente suit la jeune Tris (Shailene Woodley) dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq clans clans (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères, Fraternels). À 16 ans, elle a grandi dans une famille d'Érudits et va bientôt devoir choisir son appartenance pour le reste de sa vie. Mais son test d'aptitudes n'est pas concluant : elle est Divergente, et fait partie des individus rares traqués par le gouvernement. Pour se cacher des autorités, on lui conseille de se choisir une faction. Elle choisit alors de faire partie des Audacieux. Une décision lourde de conséquences pour son avenir, d'autant qu'elle se rend compte de l'existence d'une conspiration pour éliminer les êtres « divergents ».

Pour créer de toute pièce cet univers -pourtant pas si éloigné du nôtre-, Veronica Roth s'est inspirée d'une étude qu'elle a menée quand elle était en première année de psychologie à l'université. Il s'agissait d'un travail sur une thérapie consistant à faire affronter aux patients leur phobie jusqu'à ce qu'ils la remettent en cause. Elle a transposé cette étude dans une dystopie où la société serait menée et organisée selon les différentes peurs de ses citoyens.

Les deux premiers volets de la trilogie Divergente sont déjà disponibles en librairie. Quant au dernier, Allegiant, sa sortie est fixée au 15 mai.

Shailene Woodley, une jeune actrice qui monte (et n'a pas sa langue dans sa poche)

Pour incarner Tris, le réalisateur de Divergente Neil Burger a jeté son dévolu sur Shailene Woodley. Révélée dans la série La vie secrète d'une ado ordinaire, Shailene Woodley a déjà fait grande impression en incarnant la fille rebelle de George Clooney dans The Descendants (2011) d'Alexander Payne. Ce rôle lui vaudra une nomination aux Golden Globes de 2012 dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle. Elle sera prochainement à l'affiche de White Bird In A Blizzard de Gregg Araki, et dans Nos étoiles contraires de Josh Boone, adapté du best-seller de John Green.

Pourtant, si Shailene Woodley est, à l'instar de Kristen Stewart et Jennifer Lawrence, abonnée aux sagas littéraires, elle ne cautionne pas pour autant le message véhiculés par ces livres pour ados. Ainsi, alors que la saga signée Veronica Roth a une dimension féministe en mettant en scène une héroïne sans peur, les films avec Robert Pattinson et Kristen Stewart donneraient, selon Shailene Woodley, un très mauvais exemple aux jeunes filles. « Je suis désolée, mais Twilight raconte l'histoire d'une relation très toxique et malsaine », analyse Shailene Woodley dans une interview accordée le mois dernier à Teen Vogue. « Bella tombe amoureuse de ce type. À la seconde où il la quitte, sa vie est finie et elle va se tuer ! », continue-t-elle, avant de conclure : « Quel message envoyons-nous aux jeunes ? Ça n'aidera pas la société à aller mieux. Non, mais sans blague ! »

Un casting quatre étoiles

Comme pour Hunger Games, qui alignait un casting de haut vol (Jennifer Lawrence, Liam Hemsworth, Woody Harrelson, Donald Sutherland, Philip Seymour Hoffman...), Divergente a décidé de jouer la carte des noms prestigieux pour assoir sa réputation dans les salles et séduire à la fois adolescents et spectateurs friands de SF. Ainsi, aux côtés de Shailene Woodley, Kate Winslet interprète Jeannine Matthews, une femme puissante qui dirige la société divisé en cinq clans, et qui cherche à tout prix à éliminer Tris au nom de l'équilibre du monde. Zoë Kravitz, Maggie Q, Ashley Judd, Ray Stevenson et le beau-gosse Theo James complètent l'affiche.

D'ailleurs, les studios Summit Entertainment ne s'y sont pas trompés en faisant reposer l'histoire de Divergente sur les épaules de Shailene Woodley. Sorti aux États-Unis le 18 mars, le film a récolté 56 millions de dollars en un week-end, ce qui lui permet de décrocher la place du deuxième meilleur démarrage de l'année, derrière La Grande Aventure Lego (69 millions de dollars pour son premier week-end d'exploitation). On lui souhaite le même succès dans les salles françaises.

Dans l'actu
ABC