Festival de Cannes 2011 : les réalisateurs iraniens Mohammad Rasoulof et Jafar Panahi à l'honneur

Festival de Cannes 2011 : les réalisateurs iraniens Mohammad Rasoulof et Jafar Panahi à l'honneur
Festival de Cannes 2011 : les réalisateurs iraniens Mohammad Rasoulof et Jafar Panahi à l'honneur
Deux films iraniens viennent d’être ajoutés à la Sélection officielle du Festival de Cannes, en hommage aux réalisateurs persécutés. Mohammad Rasoulof et Jafar Panahi sont condamnés à 6 ans de prison et ont interdiction de travailler.
A lire aussi
Les plus beaux maquillages du Festival de Cannes 2016
News essentielles
Les plus beaux maquillages du Festival de Cannes 2016

Quelques jours avant l’ouverture du 64ème Festival de Cannes, le 11 mai, les organisateurs ont ajouté deux films à la sélection officielle. Dans un communiqué publié samedi, ils annoncent qu’un hommage sera rendu aux réalisateurs iraniens Mohammad Rasoulof et Jafar Panahi, qui subissent l’oppression du pouvoir dans leur pays. « Jafar Panahi et Mohammad Rasoulof, actuellement sous le coup d'une procédure judiciaire en Iran qui leur vaut une condamnation à six ans de prison et une interdiction de travailler de 20 ans envers laquelle ils ont fait appel, seront présents à Cannes avec deux films réalisés dans des conditions semi-clandestines et parvenus au Festival ces derniers jours », explique le communiqué. Les responsables du festival diffusent également un message de Jafar Panahi reçu jeudi dernier :
« Le fait d'être en vie et le rêve de garder le cinéma iranien intact nous encourage à dépasser les restrictions actuelles qui nous sont faites ».
« Bé Omid é Didar » (Au revoir), le film de Mohammad Rasoulof appartient à la sélection Un Certain Regard, et sera présenté le 13 mai. Le film de Jafar Panahi et Mojtaba Mirtahmasb « In Film Nist » (Ceci n'est pas un film), fera l’objet d’une projection spéciale le 20 mai.

(Source : l’Express.fr)

VOIR AUSSI

Uma Thurman et Jude Law, jurés du Festival de Cannes 2011
La Quinzaine des réalisateurs dévoile sa sélection
Festival de Cannes : Midnight in Paris, de Woody Allen, en ouverture
Women without men : un autre visage de l'Iran

L’INFO PAR NOS MEMBRES

La sélection officielle du Festival de Cannes 2011
La Quinzaine des réalisateurs rendra hommage au cinéaste Jafar Panahi
Mélanie Laurent/ Festival de Cannes : actrice, chanteuse, elle sait tout faire