"Polisse" : le film de Maïwenn aujourd'hui dans les salles - vidéo

"Polisse" : le film de Maïwenn aujourd'hui dans les salles - vidéo
"Polisse" : le film de Maïwenn aujourd'hui dans les salles - vidéo
Dans cette photo : Joey Starr
Est-ce le début d’un triomphe pour Maïwenn ? « Polisse » sort aujourd’hui dans les salles françaises en attendant les premières réactions, retour sur un film d’exception.
A lire aussi

Tout Le Monde en parle, l’attente est devenue trépidante, ça y est ! Le film de la réalisatrice Maïwenn primé à Cannes sort aujourd’hui dans les salles obscures.

En tête d’affiche : Karine Viard généralement hilarante dans ses rôles de potiches, Joey Starr un rappeur un peu moins « marrant » mais aux talents d’acteurs insoupçonnés, Marina Foïs l’ex « Robin des bois » qui a su faire oublier son anecdotique « Mais euhhhhhh regarde pas mes Fesseuuuhhhs » mais aussi Nicolas Duvauchelle, Karole Rocher, le beau Jeremie Elkaïm, qui nous a fait rire et pleurer dans « La Guerre est déclarée »…

Tout ce petit monde vient bouleverser le nôtre avec cette production qui « choque ». Elle reconstitue l’univers de la Brigade des Mineurs, et suit, en tant que photographe une dizaine d’agents de police spécialisés dans la pédophilie, les agressions envers mineurs, la maltraitance, la délinquance et j’en passe.

Observez d’ailleurs la belle mise en abyme : la réalisatrice prend le rôle d’observateur externe qui photographie – au lieu de filmer – un monde qu’elle ne connait pas. Son rôle dans le film rend sa démarche sincère, en quête d’un réalisme absolu. Ignorant tout de cet univers, elle pénètre le quotidien de ces agents qu’elle appelle « frères et sœurs jumeaux » tant la solidarité est primordiale.

L’idée de réaliser une telle fiction lui est venue d’un documentaire sur la brigade. Devant la relation policiers-enfants, nécessairement très forte, l’inspiration lui est venue. Le ton est juste et les faiblesses « humaines » des agents de police ne sont pas négligées, les acteurs sont bons, mais la jeune réalisatrice n’a pas atteint la perfection totale.

Le journal « Le Monde » n’est pas aussi optimiste que nous au sujet du film, on lit sur le site du quotidien : « Au bout de deux heures dans les locaux de cette Polisse-là, on est heureux de revoir la lumière du jour, en espérant qu'elle servira d'antidote à ce mélange de narcissisme et de voyeurisme. »

A vous de nous donner votre avis !

VOIR AUSSI

Cannes : Maïwenn et Joey Starr déjà favoris avec « Polisse »

Joey Starr dans "Polisse" : son avis sur la police sur Europe 1

TF1 : « Flics Story » nouvelle émission de Julien Arnaud