"Metropolis" de Fritz Lang : sortie cinéma du chef d'oeuvre de 1927 - vidéo

"Metropolis" de Fritz Lang : sortie cinéma du chef d'oeuvre de 1927 - vidéo
"Metropolis" de Fritz Lang : sortie cinéma du chef d'oeuvre de 1927 - vidéo
Dans cette photo : Robert Downey Jr
Le film « Metropolis » de Fritz Lang, réalisé en 1927, ressort en version intégrale : au cinéma, en DVD et en Blu-Ray. En outre, une exposition est consacrée au film à la cinémathèque et un livre sera bientôt publié. C’est donc l’occasion de revenir sur ce chef d’œuvre du cinéma expressionniste allemand.
A lire aussi

Produit pendant la République de Weimar, le film relate l’histoire d’une mégapole divisée en deux en l’an 2026.

D’un côté il y a la ville haute où vivent les élites dans le luxe, et dans la ville basse des travailleurs font vivre la ville. Un inventeur fou « Rotwang » a imaginé un monstre machine qui fait fonctionner Metropolis. Ce monstre a la forme d’une femme robot qui soulève les masses laborieuses pour les mettre à l’ouvrage, dans la souffrance et la sueur et dont l’aura se répand sur la terre entière. Ce monstre a les traits de Maria, l’héroïne.

Maria, une femme de la ville basse, interprétée par Brigitte Helm, tente de lancer la révolte et emmène en cachette des enfants d’ouvriers visiter la ville des riches. Elle annonce même la venue prochaine du messie.

Le fils du dirigeant de cette grosse machine appelée "Metropolis", Freder, tombe amoureux fou de Maria et tente de la retrouver en descendant chez les ouvriers. Il voit l'inhumanité des conditions  de travail qui leurs sont infligées. Il décide alors de convaincre son père de changer les choses…

Ce dernier ne l’entend pas ainsi, et essaye au contraire de le convaincre des bienfaits de l’exploitation et de la domination.

Pour la suite, il faudra se replonger dans ce chef d’œuvre muet en noir et blanc...

On trouve chez Fritz Lang des influences de l’artiste Paul Citroen, qui avait imaginé « Metropolis » dans un photomontage, mais aussi d’un film soviétique adapté d’Alexis Tolstoï, d’un architecte qui avait pensé la « ville futuriste ».

Le soir de la première, le 10 mai 1927 à Vienne, c’est un triomphe pour Fritz Lang et sa femme Thea von Harbou, co-scénariste, un journaliste rapporte même : "Une excitation et une tension fébriles régnaient dans la salle pleine à craquer. Le brouhaha ne se calma que quand le compositeur Gottfried Huppertz leva sa baguette, que les lumières de la salle s'éteignirent lentement, ne laissant que l'orchestre éclairé. Le public de l'Ufa-Palast suivit avec passion le déroulement du film. À quelques moments, les applaudissements couvrirent même la musique."

Devenu une véritable légende dans l’histoire du cinéma, le film est inscrit dans le « Registre de la mémoire du monde » de l’UNESCO.

Il inspira de très nombreux artiste au XXe siècle et ce, à travers le monde.

Du 18 octobre au 4 décembre, la Cinémathèque française (à Paris) consacre une exposition à « Métropolis ». Le film intégral est sorti hier, le 19 octobre en salle, et est disponible en Blu-ray et DVD depuis le 5 octobre. « Fritz Lang au travail », de Bernard Eisenschitz un livre publié aux Cahier du cinéma sort prochainement.

VOIR AUSSI

Cinéma : Sherlock Holmes 2 avec Robert Downey Jr et Jude Law - vidéo

Cinéma : Nicolas Cage prochainement dans "Black Butterfly"

"Polisse" : le film de Maïwenn aujourd'hui dans les salles - vidéo

Aaron Eckhart jouera le batteur des Beach Boys – vidéo clip