Les Italiens et les Italiennes, champions de l’infidélité

Les Italiens et les Italiennes, champions de l’infidélité
Les Italiens et les Italiennes, champions de l’infidélité
Un époux sur deux trompe son conjoint en Italie, selon une étude de l’association des avocats spécialisés dans les divorces.
À lire aussi

Un pays chaud chaud chaud, mais pas seulement côté masculin. Selon une étude de l’association des avocats spécialistes du divorce, 55% des maris et 45% des épouses italiens tromperaient leur conjoint. Sans surprise, 60% de ces petits écarts au sacrement du mariage se passent sur le lieu de travail. Heureusement, l’aventure n’aurait pas de lendemain dans 70% des cas…

VOIR AUSSI

Fantasmer, c'est tromper ?

Utiliser un SMS ou un mail comme preuve d'infidélité

24 heures en Italie