Utiliser un sms ou un mail comme preuve d'infidélité

Utiliser un sms ou un mail comme preuve d'infidélité
Utiliser un sms ou un mail comme preuve d'infidélité
Un couple sur quatre découvrirait l infidélité de son conjoint via un texto.
A lire aussi

Cent soixante caractères à peine et l effet d une bombe, il y a quelque mois, un sms prétendument envoyé depuis le téléphone d une ex-ministre de la justice informait le Tout-Paris et la France entière de supposées infidélités au sein du couple Sarkozy.

Savez vous qu'un quart des séparation serait provoquées par un sms, neuf relations extraconjugales sur dix seraient découvertes par le portable !

Les huissiers en voient de toutes les couleurs.

La confrontation s annonce houleuse car depuis un arrêt de la cour de cassation du mois de juin 2009, le texto ou la messagerie d un portable, les traces laissées sur internet constituent des preuves lors d un divorce à condition de ne pas avoir récupéré ces données par fraude ou la violence.

Une façon pas très élégante mais drôlement efficace.