Screenwise : Google piste ses membres contre des chèques-cadeaux

Screenwise : Google piste ses membres contre des chèques-cadeaux
Screenwise : Google piste ses membres contre des chèques-cadeaux
Google lance aux États-Unis un programme pour suivre les faits et gestes de ses utilisateurs sur la Toile. Les adhérents recevront des chèques cadeaux en échange de leur transparence.
A lire aussi


Quelques semaines après l’annonce d’une nouvelle charte de confidentialité, Google s’expose à de nouvelles critiques sur la gestion de la vie privée sur Internet en lançant un programme visant à observer les mouvements de ses internautes sur la Toile.
Screenwise propose en effet aux utilisateurs américains de plus de 13 ans, qui disposent déjà d’un compte Google, et qui utilisent le navigateur Chrome, de télécharger une extension qui permettra à la firme californienne de suivre leur navigation sur Internet. En échange de quoi, l’internaute recevra à l’inscription un chèque cadeau de 5 dollars à dépenser sur le site Amazon, puis la même dotation tous les trois mois. La présentation de l’offre par Google précise que le recensement des sites visités restera anonyme, et qu’il vise à « améliorer les produits et services [de Google] et à créer une meilleure expérience en ligne pour tout le monde ».

Pour aller plus loin, et pour gagner plus, certains pourront même se faire installer un routeur Cisco chez eux, qui analysera toutes les connexions et transferts de données du foyer. Un mouchard pas anonyme du tout, cette fois, qui rapportera 100 dollars aux internautes volontaires à l’inscription, puis 20 dollars chaque mois.

Cette nouvelle idée lumineuse met les deux pieds dans le débat sur le non-respect des données privées. Un représentant de Google s’en explique dans les colonnes d’Ars Technica, expliquant que « la participation à ce panel est facultative [...] et sans engagement de durée », « les participants peuvent rester sur le panel autant de temps qu'ils le souhaitent ou en partir à n'importe quel moment ».
Mais quel ado résistera à l’appât de cet argent de poche si facilement gagné ?

VOIR AUSSI

Google : révolution annoncée dans la politique de confidentialité
Comment utiliser Google + ?
Google + : le concurrent de Facebook doit suspendre les invitations
Internet : un colloque sur les conduites à risques des jeunes