Tweetgate : Valérie Trierweiler de retour sur Twitter

Tweetgate : Valérie Trierweiler de retour sur Twitter
Tweetgate : Valérie Trierweiler de retour sur Twitter
Dans cette photo : Valérie Trierweiler
Valérie Trierweiler a fait un retour remarqué sur Twitter dimanche. La Première dame a en effet salué le discours « très émouvant » prononcé par son compagnon, François Hollande, à l'occasion de la commémoration de la Rafle du Vel d'Hiv.
A lire aussi


Valérie Trierweiler aurait-elle renoué avec ses vieux démons ? Un peu plus d’un mois après son tweet de soutien au dissident socialiste Olivier Falorni, la Première dame vient de faire un retour remarqué sur le réseau social. Dimanche, elle aurait ainsi recommencé à tweeter pour saluer le discours prononcé par son compagnon François Hollande, à l’occasion de la cérémonie de commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv. « Tout va bien chers amis. Magnifique discours du Président pour la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv. Très émouvant », a-t-elle posté dimanche, à la mi-journée, sur son compte Twitter, @valtrier.

Son dernier message Twitter remonte à la mi-juin. Elle y souhaitait « Courage à Olivier Falorni, qui n'a pas démérité, qui se bat au côté des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé ». Or, dans le cadre du second tour des élections législatives, ce dernier, finalement victorieux, était opposé à Ségolène Royal, à qui le président de la République avait apporté son appui.

Et si le malheureux tweet a désormais disparu du site de micro-blogging, il a toutefois eu le temps de déclencher une véritable tempête politico-médiatique. Pour preuve, la semaine dernière, Thomas Hollande, fils aîné du chef de l'Etat et de Ségolène Royal, estimait qu’il avait « détruit l'image normale » que le président « avait construite ».

Quant au président François Hollande, c’est à l'occasion de la Fête nationale qu’il a évoqué pour la première fois publiquement cette affaire. Lors de la traditionnelle allocution télévisée, il avait indiqué avoir dit à ses proches que « les affaires privées se règlent en privé ». Et d’ajouter : « Le principe que je viens de rappeler sera scrupuleusement appliqué ».

Dans la foulée, sa compagne avait affirmé qu'elle ferait désormais preuve de plus de prudence dans ses tweets. « Je tournerai sept fois mon pouce maintenant avant de tweeter », avait-elle promis.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Tweetgate : Thomas Hollande ne veut plus voir Valérie Trierweiler
Affaire du tweet : Valérie Trierweiler a des remords
Valérie Trierweiler appelle les journalistes au respect de sa vie privée
Valérie Trierweiler ne quittera pas Paris Match