GTA 5 : une interdiction stricte des jeux vidéo violents aux mineurs français ?

GTA 5 : une interdiction stricte des jeux vidéo violents aux mineurs français ?
GTA 5 : une interdiction stricte des jeux vidéo violents aux mineurs français ?
La violence dans les jeux vidéo fait toujours débat, particulièrement à la veille de la sortie en France de Grand Theft Auto 5, interdit aux joueurs de moins de 18 ans. Un reportage de France 3 évoque un possible durcissement de la norme PEGI, qui régule actuellement la vente.
A lire aussi
Les Français jouent une demi-journée par semaine aux jeux vidéo
geek
Les Français jouent une demi-journée par semaine aux jeux...


La rumeur enfle sur les sites spécialisés après un reportage diffusé par France 3 le soir du 24 décembre : les jeux vidéo violents pourraient faire l’objet d’un contrôle plus strict en France à l’image de l’interdiction de la vente d’alcool ou de cigarettes pour les moins de 18 ans. 

Pour la chaîne d’information publique, c’est la sortie très attendue de GTA 5 (Grand Theft Auto 5) qui pourrait déclencher le renforcement de la législation. La sortie de ce jeu créé par Rockstar repose la question de la norme PEGI. La norme qui fixe les âges conseillés pour chaque jeu vidéo et donne des informations sur le contenu grâce à des logos.

Ce système de logos est en réalité mal connu des parents, qui ignorent souvent leur signification. Il sert normalement de repère lors de l’achat mais n’est pas soumis à un strict contrôle. Les spécialistes se demandent donc si le durcissement en matière de jeux vidéo s’appliquerait à la vente en magasin. Le site jeuxvideo.fr pose directement la question : « le jeu de Rockstar pourrait ne pas se retrouver dans les grands magasins ? Ces derniers seraient-ils contraints de faire appliquer une interdiction pure et simple de vente aux mineurs ? »

Voir la bande-annonce de Grand Theft Auto 5 :


Crédit photo : grandtheftauto5.fr

VOIR AUSSI

Une norme pour vérifier les faux avis sur le Web
Paris Games Week : notre sélection de jeux vidéo qui plaisent aussi aux filles
Haro sur le sexisme dans les jeux vidéo
Les ados ne sont pas accros aux jeux vidéo !