e-Tourisme : "Une annonce avec photos reçoit cinq fois plus de visites"

e-Tourisme : "Une annonce avec photos reçoit cinq fois plus de visites"
e-Tourisme : "Une annonce avec photos reçoit cinq fois plus de visites"
À la recherche de bonnes affaires et ouverts à des nouvelles formes de voyages, les internautes Français cherchent des vacances qui leur ressemblent et surfent sur la vague du Web communautaire. Olivier Grémillon, Directeur général d'Airbnb France, revient sur les résultats de la 16e vague de l'Observatoire Orange-Terrafemina qui s'intéresse aux voyageurs connectés et à leurs pratiques en ligne.
A lire aussi
Tatoob, les photos de tétons qui titillent Instagram
News essentielles
Tatoob, les photos de tétons qui titillent Instagram

Terrafemina : Pour 72% des Français, le prix est le critère principal de choix pour un voyage ou un hébergement.

Olivier Grémillon : Ce chiffre ne m’étonne pas, mais il faut bien l’interpréter : les Français sont surtout intéressés par les bons plans et ne cherchent pas forcément quelque chose de « pas cher ». Ils sont en quête du bon rapport qualité prix et sont attirés par le fait de faire des économies. Ils sont dans une logique de « mieux dépenser », avec des achats au juste prix. On peut l’observer notamment chez nos clients Airbnb : en louant un logement entre particuliers, ils ne dépensent pas moins, mais différemment : s’ils réalisent des économies sur l’hébergement et parfois sur le transport, ils transfèrent ces montants sur d’autres pôles durant leur voyage, en restant plus longtemps sur place, en dépensant plus sur d’autres activités comme les restaurants, les musées. Nous sommes face à des voyageurs malins qui prennent leur destinée en mains et passent plus de temps à préparer leur voyage.

Tf : Pour 33% des répondants, les photos et vidéos sont essentielles pour se faire un avis.

O. G. : En effet, c’est de plus en plus important, les voyageurs veulent une belle mise en valeur pour pouvoir se projeter dans leur lieu de vacances, leur hébergement. Chez Airbnb nous proposons un service de photos professionnelles gratuites et nous avons vite pu constater que l’impact était tout sauf négligeable. Une annonce avec photos recevra cinq fois plus de visites qu’une qui en est dénuée. De même, les annonces qui sont illustrées par des photos amateur connaissent deux fois moins de succès que celles qui présentent des photos de professionnels. Il y a donc une forte influence sur l’acte de décision.

Tf : Les avis des proches et des internautes ont un impact fort sur l’organisation des vacances. Comment le Web communautaire impacte-t-il ces nouvelles pratiques de conseil ?

O. G. : C’est un vrai sujet en ce moment, avec la polémique sur les vrais ou faux avis postés en ligne. De par notre modèle, on sait que 100% des avis sont issus de voyageurs qui ont réellement expérimenté l’appartement loué sur Airbnb, donc ils sont 100% véridiques. Ces commentaires ont un impact fort. Reste qu’il y a des avis qui comptent plus que d’autres : un ami, un membre de sa famille, les avis qui ne sont pas filtrés par le site, ceux véridiques des voyageurs. L’aspect communautaire est aussi de plus en plus important, avec par exemple Facebook connect, qui permet aux voyageurs de glaner des informations relatives aux expériences de leurs amis. Beaucoup de sites de e-tourisme tentent désormais de développer ces options, afin de donner de la richesse à un commentaire de consommateur. Si Facebook ne permet pas forcément de trouver des informations sur un voyage, il permet en revanche de créer un sous-réseau pour récupérer des échos sur les expériences de ses amis.

Tf : 40% des répondants se disent intéressés par des sites de locations de logement entre particuliers.

O.G. : C’est une bonne nouvelle pour nous et cela confirme les chiffres de notre croissance. Ce qui plaît aux voyageurs ? Le choix très vaste, aussi bien de type de logement que de pays et de prix, la simplicité pour réserver à l’international, la sécurité des règlements… Et puis la découverte d’une ville de manière plus authentique, la possibilité de vivre comme un local. Dans le sondage, seuls 2% des sondés évoquent les formes de voyage collaboratives comme une possibilité qui les séduit. Mais je peux observer que cet aspect du voyage plaît énormément en pratique. Les voyageurs n’y pensent pas forcément au moment de réserver, leurs critères de choix restant le prix et l’offre, mais leurs retours mettent toujours en avant l’aspect « bon plan », l’expérience différente, les rencontres faites durant leur séjour… Ils sont séduits par le concept, même si a priori ce n’était pas leur point d’entrée pour choisir un logement de particulier. Les 18-24 ans semblent avoir d’ores et déjà intégré des pratiques de voyages nouvelles, et cela signifie que les tendances que l’on recense aujourd’hui sont bien parties pour s’amplifier dans les années qui viennent. 

* L’institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 16e vague d’un baromètre portant sur les pratiques des Français sur Internet. Cette vague s’est intéressée plus précisément au développement du e-tourisme. 711 internautes français étant partis en vacances l’année dernière** ont été interrogées en ligne du 19 au 21 mars 2013, issus d’un échantillon national représentatif de 1001 internautes français âgés de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes : sexe, âge et catégorie socioprofessionnelle après stratification géographique par région de résidence.

** Ces personnes ont été sélectionnées selon leurs réponses à la question suivante : Au cours des 12 derniers mois, êtes-vous déjà parti de votre lieu de résidence habituel pour au moins 4 nuits consécutives, pour vos loisirs ?

Retrouvez les résultats complets du sondage réalisé par l'institut CSA pour l'Observatoire Orange-Terrafemina


VOIR AUSSI

e-Tourisme : dans la valise des voyageurs connectés
e-Tourisme : "39% des voyageurs utilisent leur Smartphone sur leur lieu de vacances"
e-Tourisme : "Les voyageurs connectés sont malins et opportunistes

Dans l'actu