Setting Captives Free : l’application polémique pour soigner les homosexuels

Setting Captives Free : l’application polémique pour soigner les homosexuels
Setting Captives Free : l’application polémique pour soigner les homosexuels
L’application « Setting Captives Free » fait scandale depuis son lancement sur iOS et Android. Pourquoi ? Parce qu’elle propose un programme en 60 jours pour libérer les gens de leurs addictions : alcool, drogue, jeu ou encore homosexualité. Une pétition en ligne demande son retrait des stores d’applications.
A lire aussi

Régulièrement, des applications font scandale. Cette semaine, l’application se nomme « Setting Captives Free » et propose de libérer les gens de leurs addictions en suivant un programme en 60 jours. Jusqu’ici les choses semblent classiques, elles le sont un peu moins quand on se penche sur le détail des addictions en question : sexe, jeu, alcool ou encore homosexualité.

Pour l’application « Setting Captives Free », l’homosexualité n’est pas normale et a besoin d’être soignée. Il convient donc de « se libérer de l'esclavage de l'homosexualité » en suivant les cours proposés par l'organisation chrétienne américaine.

Face à la colère des Internautes, l’application n’est plus disponible dans l’Apple Store, mais elle l’est encore du côté de chez Google. Une pétition en ligne demande donc son retrait immédiat de la boutique, ce qui ne devrait pas tarder.


Suivez-nous sur Twitter pour ne plus rien louper !