Facebook : Mark Zuckerberg gagne son procès contre les Winklevoss

Facebook : Mark Zuckerberg gagne son procès contre les Winklevoss
Facebook : Mark Zuckerberg gagne son procès contre les Winklevoss
Une cour d'appel américaine a estimé que l'accord amiable conclu entre Mark Zuckerberg et les jumeaux Winklevoss, qui accusent le créateur de Facebook de leur avoir volé l’idée de créer un réseau social, était bien valide et ne serait pas annulé. L'accord comporte une indemnisation de 65 millions de dollars pour les jumeaux, chiffre qu'ils contestaient jusqu'à aujourd'hui.
A lire aussi

Les jumeaux Winklevoss, créateurs de l'ancêtre de Facebook, devront se contenter de leurs 65 millions de dollars. Une cour d'appel américaine vient de donner raison à Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social Facebook, après que les jumeaux Winklevoss aient contesté l'accord amiable et la somme. Cet accord avait été conclu en 2008, prévoyant une indemnisation de 65 millions de dollars pour les jumeaux en réparation du vol d'idées que Zuckerberg a commis.

Lorsqu'ils étaient étudiants à Harvard, les jumeaux avaient embauchés Zuckerberg pour travailler sur le projet de réseau social "ConnectU" avant que celui-ci ne crée "The Facebook". Le dédommagement correspondait à 20 millions de dollars en numéraire et 45 millions de dollars en action Facebook. Les jumeaux contestaient devant le tribunal le montant de l'indemnisation, jugeant que le fondateur de Facebook avait dissimulé des éléments pour amoindrir la valeur du réseau social.
Les juges ont été plutôt sévères avec les jumeaux : "les Winklevoss ne sont pas les premiers plaignants confrontés à un concurrent qui a mieux réussi qu'eux à essayer ensuite d'obtenir en justice (le succès) qu'ils n'ont pas obtenu sur le marché [...] il vient un moment où il faut mettre fin à un litige et ce moment est venu".
Les jumeaux Winklevoss, anciens élèves de Harvard et champions d'aviron, comptent faire appel de la décision.

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Mark Zuckerberg, sacré « Homme de l’année 2010 »
Facebook : de la toile au grand écran
Facebook recrute à la Maison Blanche
Facebook supprime 20 000 comptes d’enfants chaque jour

Dans l'actu