Facebook : un inconnu revendique 50% des parts du site

Facebook : un inconnu revendique 50% des parts du site
Facebook : un inconnu revendique 50% des parts du site
A peine le procès contre les jumeaux Winklevoss gagné, le fondateur de Facebook est de nouveau en cause dans une histoire qui pourrait lui coûter la moitié des parts du site. Un inconnu, Paul Ceglia, affirme détenir 50% de l'entreprise, grâce à des échanges de mails entre Mark Zuckerberg et lui.
A lire aussi

Au lendemain de la victoire de Mark Zuckerberg devant la cour d'appel de San Francisco contre les jumeaux Winklevoss, le fondateur de Facebook est de nouveau dans la tourmente. Le New-Yorkais Paul Ceglia affirme que 50% des parts du réseau social lui reviennent. En 2003, Ceglia travaille pour Zuckerberg sur le développement du site communautaire sur la base d'un contrat lui accordant 50% des parts et 1% de plus par journée de retard du lancement du site. Facebook étant sorti le 4 février 2004 au lieu du 1er janvier, Ceglia détiendrait donc 84% des parts.
Paul Ceglia attend 2010 pour porter plainte et réclamer son dû. Le créateur de Facebook nie tout accord à l'époque et personne ne prend au sérieux cet homme pour plusieurs raisons : il a attendu 7 ans pour porter plainte, c'est un ancien détenu impliqué dans une affaire de fraude et il est difficile de croire que Zuckerberg pourrait perdre le contrôle de son site, qui était déjà bien avancé.
Mais aujourd'hui, Paul Ceglia réitère ses propos à l'appui d'un échange de mails entre le fondateur de Facebook et lui, qu'il présente à une cour de justice. En 2010, il avait pourtant affirmé qu'il avait oublié l'existence du contrat. Affaire à suivre ...

(Source: slate.fr)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Facebook : Mark Zuckerberg gagne son procès contre les Winklevoss
Mark Zuckerberg, sacré « Homme de l’année 2010 »
Facebook recrute à la Maison Blanche
Facebook : de la toile au grand écran

Dans l'actu