En direct du e-G8 : Nicolas Sarkozy reçoit les stars mondiales du Web

En direct du e-G8 : Nicolas Sarkozy reçoit les stars mondiales du Web
En direct du e-G8 : Nicolas Sarkozy reçoit les stars mondiales du Web
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
Juste avant le sommet du G8, Nicolas Sarkozy reçoit les géants du Web à Paris aujourd’hui et demain, pour le premier e-G8, forum du numérique. Mark Zuckerberg, Eric Schmidt, Rupert Murdoch et Marc Simoncini sont de la partie.
A lire aussi

Ce matin aux Tuileries, Nicolas Sarkozy a accueilli les acteurs majeurs d’Internet pour deux jours de discussion lors du premier e-G8, forum du numérique. L’objectif : amener les chefs d’entreprise de l’Internet à dialoguer avec les chefs d’Etat. Une délégation sera ainsi invitée à rencontrer les membres du G8 en marge du Forum économique qui doit débuter ce jeudi à Deauville. « Je serai très heureux, jeudi, qu'une délégation d'entre vous puisse dialoguer avec les chefs d'Etats et de gouvernements », a déclaré Nicolas Sarkozy, en conclusion de son discours d’ouverture ce matin.
Un discours qui a rendu hommage aux pionniers de la Toile, présents dans l’assemblée :
Mark Zuckerberg, Eric Schmidt (Google), Marc Simoncini (Meetic), Rupert Murdoch (News Corp), Xavier Niel (Iliad), ou encore Jeff Bezos (Amazon) pour ne citer qu’eux. Selon le chef de l’Etat, « des hommes et des femmes dont le nom est aujourd'hui attaché à l'émergence d'une nouvelle forme de civilisation » et qui constituent les acteurs d’une troisième mondialisation, après le tour du monde de Magellan et la Révolution Industrielle : « vous avez changé la perception que le monde se fait de lui-même ». Et de souligner le rôle essentiel d’Internet dans les révolutions arabes, « L'opinion internationale a pu ainsi constater qu'Internet était devenu, pour la liberté d'expression, un vecteur de puissance inédite. »
Un message qui veut rompre avec l’image de la France comme gendarme du net héritée entre autres de la mise en place de l’Hadopi. Pour autant, le chef de l’Etat n’a pas renoncé à défendre coûte que coûte la propriété intellectuelle. Et ne s’est pas privé d’interpeller son auditoire sur le respect de la vie privée, des droits des enfants, et la lutte contre les nouveaux monopoles : « Quelles règles minimums êtes-vous prêts à accepter ou refuser ? Propriété intellectuelle, monopoles... comment on fait ? » Un appel explicite au débat, reste à savoir si les mastodontes de la Toile sont venus pour faire avancer ces questions ou simplement pour rassurer les « Netosceptiques ».

>>> SUIVRE EN DIRECT les débats du e-G8 Forum

VOIR AUSSI

Hadopi : le profil type du pirate français
Free vs Hadopi : le bras de fer continue
Facebook : Mark Zuckerberg veut éduquer les enfants de moins de 13 ans
Google Books : un juge américain lui interdit de numériser des livres

L’INFO DES MEMBRES

Aucune femme invitée au déjeuner des blogueurs du 16 décembre
Conservation des données des internautes : les géants du Net portent plainte