Liberty Land, un site de téléchargement illégal, épinglé par la gendarmerie

Liberty Land, un site de téléchargement illégal, épinglé par la gendarmerie
Liberty Land, un site de téléchargement illégal, épinglé par la gendarmerie
Liberty Land, un site de téléchargement illégal, a été coupé hier par la gendarmerie de Rennes, après une longue enquête qui a fini par mener aux administrateurs du site.
A lire aussi

C’est un coup dur pour les adeptes du téléchargement illégal et une victoire pour ceux qui le combattent.

Menée par la gendarmerie de Rennes, l’enquête a permis de remonter jusqu’aux cinq administrateurs du site.

Ces pirates qui offraient la possibilité de télécharger des films ou des jeux de manière gratuite et illégale, percevaient une moyenne mensuelle de 36 000 euros.

L’adjudant Romain de Beausse, directeur de l’enquête eu sein du groupe cybercriminalité de Rennes, a déclaré : « Nous avions été saisis il y a exactement un an d’une plainte de la Sacem à l’encontre d’un utilisateur très actif de ce site à Rennes. De fil en aiguille et après avoir franchi de très difficiles et nombreuses barrières techniques, nous sommes remontés jusqu’aux trois administrateurs du site, dont son créateur ».

Pourtant, Liberty Land avait au départ réussi à brouiller les pistes, avec un hébergement au Canada, un domaine acheté en Russie et une société basée en France. L’argent quant à lui était placé sur des comptes off-shore, sur une île basée dans le Pacifique.

Les administrateurs du site risquent jusqu’à 5 ans de prison et 500 000 euros d’amende.

VOIR AUSSI

Hadopi : les avertissements ont dissuadé 1 internaute sur 2

Télécharger sa musique légalement c'est possible, grâce à Beezik

Sony : Le réseau PlayStation Network piraté