Facebook : le phénomène web serait-il en perte de vitesse ?

Facebook : le phénomène web serait-il en perte de vitesse ?
Facebook : le phénomène web serait-il en perte de vitesse ?
Le phénomène Facebook serait-t-il en train de s’essouffler ? Selon un rapport paru le 12 juin, la croissance du réseau social commencerait à diminuer, notamment aux Etats-Unis.
A lire aussi

D’après le site « Inside Facebook », le réseau social est en perte de vitesse dans les pays les plus développés.

Ainsi, aux Etats-Unis, Facebook aurait perdu 6 millions de comptes en mai, soit un total de 149,4 millions de membres contre 155,2 millions. C’est la première fois qu’une baisse est enregistrée Outre Atlantique.

Même tendance au Canada où le nombre de membres aurait baissé de 8%. Des baisses sensibles ont également été enregistrées en Europe.

Selon le spécialiste d’Inside Facebook, cette baisse vient d’un simple fait logique : lorsque 50% de la population totale d’un pays est inscrite sur le réseau social, la croissance ralentit forcément, ou s’arrête. Une autre hypothèse souligne la fin de l’année scolaire, qui pourrait expliquer cette tendance à la baisse.

Mais le point faible le plus important de Facebook et qui pourrait avoir causé ces désinscriptions des membres est la protection des données personnelles. Souvent remise en cause ces derniers temps, les doutes quant à la protection des données pourraient avoir convaincu certains d’abandonner la plateforme.

Malgré tout, Inside Facebook tient à rappeler que la croissance globale du réseau social reste en hausse, et qu'il devrait bientôt dépasser la barre des 700 millions de membres.

Cette montée du nombre de membres est notamment due à l’arrivée de nouveaux pays tels que le Brésil et l’Indonésie, fortement peuplés.

Source : ZDnet

VOIR AUSSI

Un nouveau navigateur internet chez Facebook ?

Facebook : Mark Zuckerberg veut éduquer les enfants de moins de 13 ans

E-G8 : Mark Zuckerberg éclaircit les rumeurs sur Facebook

Dans l'actu