Facebook : piratage à caractère pornographique & possible fermeture

Facebook : piratage à caractère pornographique & possible fermeture
Facebook : piratage à caractère pornographique & possible fermeture
On trouve de plus en plus de données pornographiques et d'images trash sur le réseau social le plus populaire de France. Récemment, une nouvelle attaque a eu lieu, propageant des images à caractère pornographique grâce à un virus.
A lire aussi
Cette page Facebook recense les meurtres de femmes en France
News essentielles
Cette page Facebook recense les meurtres de femmes en France

Et c'est Twitter qui a révélé l'information et la multiplication de messages à ce sujet sur le site de Twitter a incité Facebook à déclarer avoir été victime d'un piratage. Des milliers d'utilisateurs ont vu des images pornographiques, ou des images violentes envahir leurs actualités.

Les utilisateurs touchés par le problème ont reçu des indications de la part de la firme Californienne pour remédier au problème et ce protéger de ces attaques. Apparemment, le virus serait parti d'un lien pour une vidéo de Kim Kardashian, qui redirigerait les internautes vers des pages au contenu pornographique.

Une fois sur cette page, le virus se propagerait à tous les contacts de l’internaute et ainsi de suite. Et ce n'est pas tout, Facebook a indiqué que "durant cette attaque, les internautes ont été incités à faire du copier-coller et à exécuter des programmes malveillants en javascript dans la barre URL de leur navigateur, ce qui les a conduits à diffuser à leur insu ces contenus choquants".

Aujourd'hui, une fermeture temporaire serait envisagée pour "reprendre la main avant que l’image du site ne soit vraiment dégradée et que les plaintes affluent".

VOIR AUSSI

Zuckerberg présente le nouveau Facebook

Facebook : le phénomène web serait-il en perte de vitesse ?

La police utilise Facebook et Twitter pour des appels à témoins

Facebook, fournisseur non officiel de lait maternel

Dans l'actu