Zuckerberg présente le nouveau Facebook

Zuckerberg présente le nouveau Facebook
Zuckerberg présente le nouveau Facebook
Dans cette photo : Mark Zuckerberg
En ce moment, le réseau social le plus connu au monde ne cesse de faire des changements dans son interface et d’évoluer pour être toujours au top. Jeudi soir, Zuckerberg a fait de grandes annonces quant à l’avenir de Facebook et à son développement.
A lire aussi
J'ai un nouveau mec : quand est-ce que je le follow sur Facebook ?
News essentielles
J'ai un nouveau mec : quand est-ce que je le follow sur...

Depuis l’arrivée dans la partie de « Google + », Facebook ne cesse de changer pour rattraper son retard et proposer toujours plus de nouvelles fonctionnalités à ses utilisateurs. Jeudi soir, beaucoup d’annonces ont été faites sur l’avenir de Facebook et ses innovations prochaines.

Lors de la conférence, Mark Zuckerberg – créateur de Facebook – s’est dit totalement enchanté par les évolutions de l’industrie de la musique. Et c’est pour cela qu’il a décidé que désormais Facebook rimerait aussi avec musique. Pour aller dans ce sens, de nouveaux partenariats ont vu le jour entre le réseau social et des partenaires de marque tel que Spotify. Concrètement, si un de vos contacts sur Facebook partage un lien musical Spotify, vous pourrez en un clic écouter vous aussi le morceau en question, sans avoir à le chercher partout sur internet. Tout sera directement intégré à Facebook.

La vidéo sera aussi mise en avant avec des partenariats avec le géant américain Netflix ou encore Dailymotion. Ainsi, on pourra regarder des vidéos directement depuis Facebook qui deviendra un véritable média center pour l’occasion ! De même, de gros changements sont prévus pour l’interface en elle-même et votre timeline.

L’accent sera mis sur le côté journal intime de Facebook, avec une meilleure mise en valeur de vos photos, et une sélection des faits importants de votre vie… Bref, Facebook sera de plus en plus personnalisable pour coller à l’image de chacun des utilisateurs.

« Maintenant, on peut non seulement signaler 'j’aime' un livre, on peut le lire », a dit le patron de Facebook « on peut se connecter à tout ce qu’on veut, c’est vraiment fort ».

VOIR AUSSI

Facebook : le phénomène web serait-il en perte de vitesse ?

Facebook : 21 millions de Français ont un compte

La police utilise Facebook et Twitter pour des appels à témoins

Facebook, fournisseur non officiel de lait maternel

Dans l'actu