Splash : les enfants ont leur Facebook

Splash : les enfants ont leur Facebook
Splash : les enfants ont leur Facebook
Difficile d'assurer la sécurité des enfants sur Internet, mais pas question pour autant de les en priver. Splash leur propose un réseau social dédié, entièrement sous contrôle parental. Histoire de faire ses premiers pas 2.0 dans la cours des grands, sans prendre aucun risque.
A lire aussi
Elle attaque ses parents qui postaient des photos d'elle enfant sur Facebook
News essentielles
Elle attaque ses parents qui postaient des photos d'elle...


Facebook est en principe interdit aux moins de 13 ans. Et pourtant les profils d’enfants fleurissent sur le réseau social, avec toutes les conséquences que cela entraîne : des informations confidentielles non protégées, une vulnérabilité sur le Web des plus jeunes et une activité en ligne sur laquelle les parents n’ont que peu de maîtrise. Afin de permettre aux enfants et pré-adolescents de profiter des joies des réseaux sociaux sans pour autant prendre le moindre risque, Leminiréseau a lancé en novembre son réseau social pour enfants : Splash. L’idée : une application conçue pour accompagner les enfants de moins de 13 ans dans la découverte du Web, tout en étant entièrement gérée par leurs parents.

En pratique, les parents s’inscrivent sur Leminiréseau, un réseau social de proximité des parents d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée. À partir de ce compte, ils créent celui de leur enfant sur Splash. Toutes les demandes d’ami sont acceptées ou validées par les parents, qui contrôlent le compte. Ils ont également accès aux conversations que leur enfant mènera en ligne, afin de garder un œil sur ce qui se passe sur Splash.

Le jeune utilisateur ne peut se connecter qu'avec les enfants de sa classe, de son école ou encore avec les enfants des parents qui sont connectés avec les siens. Splash référence par ailleurs plus de 66 000 établissements scolaires en France.

S'inscrire sur Leminiréseau

VOIR AUSSI

Obami, un réseau social innovant pour les écoles
Les femmes s’emparent des réseaux sociaux
De plus en plus de parents autorisent Facebook à leurs enfants
Facemoods met en garde les jeunes contre les dangers de Facebook
Comment bien utiliser Facebook ?

Dans l'actu