Hadopi : une pause pour la loi contre le téléchargement

Hadopi : une pause pour la loi contre le téléchargement
Hadopi : une pause pour la loi contre le téléchargement
Décidément la loi Hadopi enchaine les bourdes depuis sa création. Après des rumeurs la semaine dernière au sujet de téléchargements effectués depuis le ministère de la culture, on apprend cette semaine que la loi Hadopi ne peut plus fonctionner puisque le nombre minimum de personnes requises n’est plus assuré.
A lire aussi

Hadopi ne peut plus, en principe, fonctionner depuis la fin du mois de décembre. Plus aucune procédure contre les internautes ne peut être lancée tant que le nombre de membres de l’Hadopi n’est pas suffisant.

D’après le site Numérama, les organes d’Hadopi "n'ont plus le nombre de membres imposé par la loi, depuis la fin de certains mandats au soir du 23 décembre 2011". Voilà donc une année qui commence mal pour Hadopi qui ne peut pour le moment plus envoyer de courriers aux internautes soupçonnés de téléchargements illégaux, ni même transférer des dossiers à la justice.

On attend donc la publication du décret qui annoncera la nomination des membres manquants. En attendant, la loi Hadopi devra faire une pause dans son fonctionnement. Pour le moment, le ministère de la culture n'a fait aucun commentaire sur ce nouveau couac.

VOIR AUSSI

Hadopi : les avertissements ont dissuadé 1 internaute sur 2

Hadopi : le profil type du pirate français

Piratage : Hadopi entre dans sa troisième phase

Arnaque : Attention aux faux mails Hadopi !