"Laissez les cendres s'envoler" : la rupture familiale selon Nathalie Rheims - vidéo

"Laissez les cendres s'envoler" : la rupture familiale selon Nathalie Rheims - vidéo
"Laissez les cendres s'envoler" : la rupture familiale selon Nathalie Rheims - vidéo
Dans cette photo : Nathalie Rheims
Comment parvient-on à la rupture familiale ? Pourquoi un parent abandonne son enfant après des années d'une relation fusionnelle ? Dans « Laisser les cendres s'envoler », Nathalie Rheims raconte l'histoire d'une ado délaissée par sa mère. Vidéo.
A lire aussi


C'est le quatorzième roman de Nathalie Reims mais la première fois que l'auteure et productrice évoque la figure maternelle. Depuis son premier ouvrage, « L'un pour l'autre » (éditions Galilée, 1999), Nathalie Rheims consacre son travail d'écrivain a redonner vie aux disparus. Elle avait évoqué son père, Maurice Rheims, célèbre commissaire-priseur et académicien, puis Claude Berri, son compagnon cinéaste, disparu en 2009... Dans « Laisser les cendres s'envoler » (éditions Léo Scheer), Nathalie Rheims raconte une maman omniprésente en dépit de son absence. Elle tisse une galerie de personnages autour d'une relation d'amour absolu brisée lorsqu'une mère, pour l'amour d'un homme, délaisse sa fille adolescente. « J’ai perdu ma mère. Elle a disparu il y a plus de dix ans. Ma mère est morte, je le sais. Mais, lorsque j’y pense, je ne ressens aucun chagrin, pas la moindre émotion. »

Qu'est-ce qui peut pousser une mère à abandonner son enfant ? Quels événements et attitudes peuvent conduire à la rupture familiale ? L'auteure a livré ses pensées sur ces questions à notre partenaire MyBOOX. Découvrez l'interview vidéo de Nathalie Rheims.


Découvrez également tous les conseils de lecture de notre partenaire MyBOOX et la sélection de la rédaction de Terrafemina dans notre dossier spécial Rentrée littéraire 2012.

VOIR AUSSI

Rentrée littéraire 2012 : Marianne Rubinstein, « Les arbres ne montent pas jusqu'au ciel »
Rentrée littéraire : "Tigre, tigre !" de Margaux Fragoso
Ados : Cycloshows, des ateliers où parler de la puberté entre mères et filles