Caroline Fourest : refuser l'adoption et la PMA aux gays est un "non-sens"

Caroline Fourest : refuser l'adoption et la PMA aux gays est un "non-sens"
Caroline Fourest : refuser l'adoption et la PMA aux gays est un "non-sens"
Républicaine, progressiste, féministe, Caroline Fourest bataille sur tous les fronts. Pour MyBOOX, elle présente son nouvel essai « Quand la gauche a du courage » (Éd. Grasset) et ne mâche pas ses mots en évoquant mariage, adoption et PMA pour tous.
A lire aussi


Prof à Sciences Po Paris, essayiste et rédactrice en chef de la revue ProChoix, Caroline Fourest milite depuis des années pour l’égalité et la laïcité, pour les droits de l’Homme et surtout pour ceux des femmes. Pro-life, homophobes, intégristes et extrémistes sont épinglés tour à tour dans ses essais Foi contre choix, Les Anti-PACS, Tirs croisés, Le guide des sponsors du FN ou Frère Tariq.

Il y a quelques jours, elle défrayait la chronique en prenant parti pour les Femen malgré leur très décriée opération seins nus dans Notre-Dame de Paris pour fêter le départ du Pape Benoît XVI. Il faut dire qu'elle est proche du mouvement féministe avec lequel elle avait essuyé les coups et les insultes des anti-mariage gay à la Manif pour tous.

Aujourd’hui, elle publie chez Grasset Quand la gauche a du courage, un recueil de « chroniques résolument progressistes et républicaines », comme l’indique le sous-titre et dans lequel elle dissèque les enjeux sociétaux qui la passionnent : « Intégrismes, racismes, blasphème, laïcité, crise du multiculturalisme, crise financière, écologie, régulation de la finance, Europe politique, nucléaire, conflit israélo-palestinien, printemps démocratique, hivers islamistes, justice sociale et fiscale… »

Filmée par notre partenaire MyBOOX, elle revient sur le grand débat des lois sur le mariage, l’adoption et la PMA pour tous, « une évidence », selon elle. Pour les politiques, soutenir ce projet relève du « courage minimum », le refuser serait « un non-sens ».