Soldes Virgin : le comportement des clients est-il indécent ?

Soldes Virgin : le comportement des clients est-il indécent ?
Soldes Virgin : le comportement des clients est-il indécent ?
L’enseigne culturelle avait annoncé préparer des soldes allant jusqu’à -70 %. Et c’est ce lundi 13 mai que l’opération a commencé. Des centaines de personnes se sont ruées dans les magasins français, emportant avec elles matériel informatique, DVD ou CD et laissant place à des rayons complètement pillés sous le regard impuissant de vendeurs apeurés.
A lire aussi

Des soldes qui virent à l’apocalypse

Il y avait du monde lundi matin avant l’ouverture des magasins Virgin. Marseille, Dunkerque, Lyon, Paris, autant d’enseignes qui ont été prises d’assaut. Dans les allées, on se pousse, on crie, on arrache même les appareils de démonstration. Il n’est plus question de traquer les bonnes affaires mais de prendre tout ce qui passe sous la main. « C’était la folie » confesse une cliente au Parisien. « Ça poussait de tous les côtés. Les plus pressés montaient les marches quatre à quatre pour aller dans les rayons hi-fi. Mais il y avait peu d’articles. Du coup, certains clients arrachaient de leur socle les appareils photos ou les tablettes en exposition. Les alarmes retentissaient de toute part.» Beaucoup sont venus avec des gros sacs ou des valises, trop contents de pouvoir acheter le nouveau gadget à la mode à moitié prix. Et pour ce prix-là, beaucoup en prenait deux, trois voire quatre ou cinq dans l’optique de les revendre plus tard sur les célèbres sites d’annonces d’occasion.

La fin des soldes

Lundi soir, la plupart des magasins étaient déjà bien vidés de leurs rayons informatique ou DVD. Seuls les livres, ne pouvant bénéficier de réductions, loi Lang oblige, ont été épargnés par les hordes de clients zombifiés. Mardi, quelques irréductibles fouillant désespérément dans les restes de marchandises ont fait le déplacement. L’opération a si bien fonctionné qu’elle est suspendue par la direction de Virgin mercredi après-midi, alors qu'elle devait durer jusqu'au 25 mai. Selon Europe 1, l'enseigne préfère conserver encore un peu de stock dans les espaces de vente « ayant une chance de survie ».

L’empathie niveau zéro ?

Que dire de ces gens qui se sont jetés sans gêne sur tous les articles des magasins ? N’est-ce pas un manque de décence face à des gens qui vont perdre leur emploi ? Car s’il plaît à tout le monde de faire de bonnes affaires, tous les coups ne sont pas permis pour autant. Qui se souciera de tous ces employés quand ils s’ajouteront aux trois millions de chômeurs français ? N’est-ce pas faire preuve d’un cruel manque d’empathie envers des vies sur le point de se briser ?


Vous aussi réagissez.
Que pensez-vous de ce type de comportements face à tant de gens qui vont perdre leur emploi ?