Publicités sexistes : le meilleur du pire, volume 2

Publicités sexistes : le meilleur du pire, volume 2
Publicités sexistes : le meilleur du pire, volume 2
Après un premier tome vendu à 50 000 exemplaires, Annie Pastor publie chez Hudo Desinge « Les Pubs que vous ne verrez plus jamais 2, spécial sexisme », une compilation des réclames les plus sexistes, machistes et misogynes de ces 80 dernières années. Édifiant.
A lire aussi


Elles vantent des voitures, des boissons alcoolisées, des cigarettes, des produits ménagers, des vêtements ou tout autre bien de consommation et ont un point commun : les publicités compilées par Annie Pastor sont toutes « méchamment sexistes, machistes ou carrément misogynes ».

Après le premier volet de l’ouvrage Les Pubs que vous ne verrez plus jamais, qui s’est vendu à quelque 50 000 exemplaires, l’auteure, ancienne rédactrice en chef de l’Écho des savanes, profite de ce deuxième tome « Spécial sexisme » pour faire l’inventaire des réclames les plus vulgaires, honteuses et dégradantes à l’égard des femmes, de ces 80 dernières années. En effet, tour à tour réduite à l’état d’objet sexuel ou de femmes de ménage, présentée comme naïve, stupide, intéressée ou superficielle, la gent féminine n’avait visiblement qu’une utilité dans l’imaginaire des agences de publicité de l’époque : améliorer l’existence de ses époux.

>> Découvrez comment le vocabulaire de la publicité renforce les stéréotypes de genres <<

Mais alors qu’aujourd’hui encore, l’image des femmes que véhiculent les publicitaires est parfois douteuses et stéréotypée, ces quelques dizaines d’illustrations qui s’affichèrent, à une époque pas si lointaine, dans les rues et dans les pages des magazines permet au moins de mesurer le chemin parcouru dans ce domaine. La preuve en images…

Les pubs que vous ne verrez plus jamais 2 – Spécial sexisme d’Annie Pastor, aux éditions Hugo Desinge. 160 pages, 14,99 euros.