"Violetta" : concerts, série, produits dérivés... tout savoir sur le dernier succès de Disney

"Violetta" : concerts, série, produits dérivés... tout savoir sur le dernier succès de Disney
"Violetta" : concerts, série, produits dérivés... tout savoir sur le dernier succès de Disney
Mélange de « Glee » et d'« Un, dos, tres », le phénomène « Violetta » s'est abattu sur la France sans prévenir. Cette série musicale sud-américaine diffusée sur Disney Channel et NT1 attire plus de 300 000 préadolescentes à chaque diffusion de l'un de ses épisodes. Quant aux huit concerts donnés en France par sa troupe de danseurs et de chanteurs, ils ont affiché « complet » en quelques heures. Mais pourquoi un tel engouement ? Éléments de réponses à destination des adultes qui se sentent largués.
A lire aussi
Pollen : Disney reverse une partie des recettes de son dernier film
cinéma
Pollen : Disney reverse une partie des recettes de son...


La nouvelle coqueluche des préadolescentes se nomme Martina Stoessel. Après Miley Cyrus dans Hannah Montana et Selena Gomez avec Les Sorciers de Waverly Place, elle est la dernière-née des héroïnes Disney. En effet, à 16 ans, cette actrice, chanteuse, danseuse et mannequin d'origine argentine interprète le rôle principal de la série sud-américaine Violetta. Diffusée en France depuis octobre 2012 sur Disney Channel et depuis quatre mois sur NT1, la deuxième saison de cette telenovela musicale bat chaque soir des records d'audience, attirant quelques 300 000 petites filles.

Les 22 000 places des concerts français vendues en quelques heures

Mais non contente de scotcher les fillettes devant leur écran et de leur faire fredonner des chansons dans un espagnol très approximatif, Violetta se décline en sacs, vêtements, eau de toilette et concerts. D'ailleurs, la troupe se produit en France depuis le 15 janvier et jusqu'au 19 janvier au Grand Rex. Sans surprise, les 22 000 places – vendues entre 35 et 95 euros - des huit shows se sont écoulées en quelques heures. Un engouement tel que les producteurs ont ajouté un spectacle supplémentaire qui sera retransmis ce samedi à 15 heures, dans plus d'une centaine de cinémas de l'Hexagone.

>> Et vous, quel est votre dessin animé préféré ? <<

Et la France n'est pas le seul pas le seul pays touché par le phénomène Violetta. En Argentine, de juin à septembre 2013, 250 000 billets de ce spectacle d'une heure et demie se sont vendus. En Espagne, fin 2013, ce sont 150 000 personnes qui ont assisté aux 22 concerts de la troupe de danseurs et de chanteurs. Enfin, en Italie, 32 concerts sont programmés cet hiver. Mais pourquoi un tel succès ?

Un soap opera version ados

D'abord parce que Violetta reprend les ingrédients chers aux soap opera en les adaptant au jeune public. Ponctuée de chansons et de chorégraphies, la série raconte sur fond d'histoires d'amour et d'amitié, de transgressions et de trahisons, les aventures de Violetta Castilla, une adolescente surprotégée par son père. Désirant marcher dans les pas de sa défunte mère, une chanteuse célèbre, elle s'inscrit en cachette dans une école de chant et de danse. Autre facteur d'engouement : les multiples similitudes entre Martina Stoessel et son personnage. Fille du directeur de la version paraguayenne de « Danse avec les stars », la jeune actrice suit elle aussi des cours de chant, de théâtre et de piano ; et ce, depuis l'âge de six ans. Son rôle de Violetta lui a d'ailleurs déjà valu le prix de la révélation dans la catégorie actrice lors des Kids Choice Awards argentins, en 2012. Elle a également été nommée aux Kids Choice Awards USA. Enfin, les réseaux sociaux contribuent également au succès de la série. On ne compte plus les forums de discussions dédiés à la nouvelle héroïne Disney et sur Facebook, la page officielle de Violetta compte environ 3,7 millions de membres.