"Ice Show" : Philippe Candeloro voulait être animateur

"Ice Show" : Philippe Candeloro voulait être animateur
"Ice Show" : Philippe Candeloro voulait être animateur
Dans cette photo : Philippe Candeloro
Philippe Candeloro abandonnera-t-il bientôt son costume de patineur artistique au profit de celui d'animateur de télévision ? Dans un entretien à « TV Magazine », le chanteur a confié envisager une reconversion dans l'audiovisuel quand il ne sera plus sur la glace.
A lire aussi
Faut-il être papa d'une petite fille pour être moins sexiste ?
News essentielles
Faut-il être papa d'une petite fille pour être moins...


On n'arrête plus Philippe Candeloro. Quelques semaines après la finale d'« Ice Show », le patineur artistique a participé le week-end dernier aux Championnats d'Europe de patinage avant d'enchaîner avec les Jeux Olympique de Sotchi en février et le spectacle Holiday On Ice (28 février - 11 mai) qui célèbre cette année ses 70 ans d'existence. Mais malgré cet emploi du temps chargé, le coach du programme de M6 a accordé un entretien à tvmag.lefigaro.fr dans lequel il est revenu sur la première saison du concours de patinage et son avenir à la télévision.

« J'avais proposé d'animer "Ice Show" plutôt que d'être coach »

Ainsi, si Philippe Candeloro assure n'avoir pour l'heure aucune certitude concernant une deuxième saison d'« Ice Show », il a toutefois son idée sur la façon de l'améliorer. « Le point négatif c'est l'aspect mécanique qu'il faudra revoir. On pourrait par exemple supprimer le zéro dans les notes, c'est dégradant », propose-t-il. Par ailleurs, le patineur se verrait bien abandonner son costume de coach, au profit de celui d'animateur. « J'avais proposé d'animer "Ice Show" plutôt que d'être coach. On verra, le débat est lancé », confie-t-il.

Et si le programme n'était pas de retour en 2014 ? Philippe Candeloro s'imagine aux commandes d'un jeu produit par Vincent Lagaff'. Il affirme d'ailleurs en avoir déjà fait la proposition à l'animateur du « Juste Prix » sur TF1. « Quand je ne serai plus sur la glace, je perdrai ma notoriété et je trouve dommage de ne pas mettre ma popularité au service de l'audiovisuel. Contrairement à ce que l'on peut croire, je suis quelqu'un qui travaille beaucoup. Il faudrait un programme conçu pour ma personnalité », lance-t-il. À bon entendeur...