"Pékin Express 2014" : 51 arrestations en Inde, l'équipe de tournage soupçonnée d’espionnage

"Pékin Express 2014" : 51 arrestations en Inde, l'équipe de tournage soupçonnée d’espionnage
"Pékin Express 2014" : 51 arrestations en Inde, l'équipe de tournage soupçonnée d’espionnage
Soupçonnée d'espionnage, une cinquantaine de membres de l'équipe de tournage de « Pékin Express » a été arrêtée ce week-end en Inde. En cause, l'utilisation de téléphones satellitaires dans une zone sensible du pays qui a éveillé la méfiance de l'armée.
A lire aussi
Pékin Express 2014 : trois membres de l’équipe sont toujours bloqués en Inde
television
Pékin Express 2014 : trois membres de l’équipe sont...


« Nous sommes assignés à résidence, sans passeport, gardés par des hommes armés. On semble soupçonnés d'espionnage ». Ces mots sont ceux de Stéphane Rotenberg. Dans un texto adressé dimanche soir à la rédaction de Télé 7 Jours, il a décrit la situation en Inde où plusieurs membres de l'équipe de tournage de « Pékin Express 2014 » ont été arrêté ce week-end.

Des arrestations dues à l'utilisation non-autorisées de téléphones satellitaires

C'est le quotidien local The Times of India qui a avait d'abord révélé dimanche que 51 personnes de différentes nationalités participant à la conception du célèbre jeu d'aventures avaient été appréhendées par les forces de l'ordre samedi, à Chalsa, une ville du Bengale Occidental. Une information par la suite confirmée par M6 au Figaro. Cet incident serait dû à l'utilisation d'une vingtaine de téléphones satellitaires dans cette zone sensible du pays. En effet, leur détention et utilisation, légalement soumise à une autorisation, a éveillé les soupçons de l'armée.

Selon M6, 48 personnes avaient pu regagner leur hôtel hier soir, mais trois étaient toujours détenues par les services de police indiens. Malgré tout, ce contretemps ne devrait pas mettre en péril la dixième saison de ce divertissement à succès, baptisé à juste titre cette année « À la découverte des mondes inconnus ». À noter toutefois que l'itinéraire qui prévoyait de mener les candidats de la Birmanie au Sri Lanka devrait être modifié sur le territoire indien.

Dans l'actu
M6