"La France a un incroyable talent" : une édition 2014 sans Alex Goude et Sandrine Corman ?

"La France a un incroyable talent" : une édition 2014 sans Alex Goude et Sandrine Corman ?
"La France a un incroyable talent" : une édition 2014 sans Alex Goude et Sandrine Corman ?
Dans cette photo : Alex Goude
Sandrine Corman et Alex Goude animeront-ils la saison 2014 de « La France a un incroyable talent » ? Rien n’est moins sûr si l’on en croît Monica Galer, la PDG de Fremantle Media France, la société qui produit l’émission de concours de talents.
A lire aussi


Sandrine Corman et Alex Goude évincés de l'édition 2014 de « La France a un incroyable talent » ? Dans un entretien accordé à Toutelatele.com, Monica Galer, PDG de Fremantle Media France, a laissé entendre que l'avenir du duo au sein de l'émission n'était pas assuré. En cause, les aménagements que la société de production entend apporter au concours de talents de la six afin que ce dernier, après des audiences en baisse la saison dernière, retrouve son public.

« Nous croyons en la pérennité de cette émission et nous avons décidé d'en modifier certains éléments la saison prochaine. Nous en parlons déjà avec M6. Pour la chaîne et Fremantle, l'important reste le casting. Ils ont pu commencer plus tôt cette année. Une étude est actuellement en cours pour analyser les éléments auxquels nous pourrions apporter des améliorations », a ainsi détaillé Monica Galer, ne cachant pas que l'une des améliorations envisagées concernait les animateurs du talents show. « C'est également un point de réflexion. Il pourrait s'agir d'un élément de changement pour la prochaine saison, mais nous nous concentrons avant tout sur le casting de cette nouvelle édition de "La France a un incroyable talent" » a-t-elle répondu alors qu'on lui demandait si « Alex Goude et Sandrine Corman, qui ont essuyé des critiques sur les réseaux sociaux » seraient conservés.

À noter qu'outre le couple de présentateurs, le jury est également sur la sellette, la PDG de Fremantle, faisant savoir qu'aucune décision n'avait encore été prise à ce sujet. « Nous attendons les retours des études auprès du public pour statuer sur le sujet », a-t-elle précisé.