La parenthèse inattendue : Jean Reno a souffert après Le Grand Bleu

La parenthèse inattendue : Jean Reno a souffert après Le Grand Bleu
La parenthèse inattendue : Jean Reno a souffert après Le Grand Bleu
Dans cette photo : Jean Reno
Devenir un acteur d'envergure mondiale brutalement à 40 ans peut s'avérer violent et traumatisant. Jean Reno en a fait l'expérience après le succès du film "Le Grand Bleu" de Luc Besson. Il évoque cette période difficile qui l'a mené au divorce dans l'émission "La Parenthèse inattendue", diffusée ce mercredi 2 avril. Confessions intimes...
A lire aussi
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui leur ressemblent"
News essentielles
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui...


Le superbe Enzo, avec sa grande gueule, sa voix grave et son caractère bourru n'a pas vécu sans heurts le passage de l'ombre à la lumière. Jean Reno, découvert par Luc Besson qui l'a choisi pour incarner le rival et meilleur ami de Jacques Mayol dans Le Grand Bleu, est l'invité de « La Parenthèse inattendue » ce mercredi 2 avril. Pour la première fois, le comédien aujourd'hui mondialement connu et admiré, s'est confié sur sa vie personnelle à la fin des années 80. 

Le Grand Bleu, sorti en 1988, retrace les prouesses surhumaines de Jacques Mayol, plongeur en apnée professionnel. Pour incarner le meilleur ami du « petit Français », joué par Jean-Marc Barr, Luc Besson a  eu du flair en choisissant Jean Reno, parfait dans le rôle de l'italien Enzo Molinari. L'acteur à peine sorti du Conservatoire de Casablanca n'avait obtenu que des rôles de figurant jusqu'à sa rencontre avec Besson en 1980. 

J'ai divorcé après Le Grand Bleu

En petit comité dans l'émission de Frédéric Lopez, Jean Reno avoue que la célébrité est venue « d'un coup d'un seul » et que faute de scénarios, il s'est arrêté de travailler pendant 18 mois après Le Grand Bleu. « On perd un peu le goût de la vie, parce qu'on est surgâtés. Tu n'es plus le même dans le regard de l'autre », déclare-t-il, soulignant que pour sa famille le traumatisme a été tout aussi violent : « Tu ne peux plus faire ce que tu faisais avant, tu ne peux plus prendre le RER... Dans la vie privée on paie aussi cela, j'ai divorcé après le film...»

>> Revoir La Parenthèse inattendue avec Jean Reno, Amel Bent et Frédéric Lenoir <<

Pour se sortir de cette mauvaise passe, l'acteur confie que sa famille, ses proches et ses amis l'ont beaucoup aidé, pour poursuivre la carrière que l'on connaît ; Nikita, Léon, les Visiteurs, etc. Jean Reno est actuellement à l'affiche du film Avis de Mistral, de Jérôme Bosch.