"La parenthèse inattendue : Gérard Lenorman traité de "bâtard" allemand - vidéo

"La parenthèse inattendue : Gérard Lenorman traité de "bâtard" allemand - vidéo
"La parenthèse inattendue : Gérard Lenorman traité de "bâtard" allemand - vidéo
Dans cette photo : Gérard Lenorman
L'interprète de « La Ballade des gens heureux » s’est confié dans « La parenthèse inattendue » sur son enfance traumatisante. Né en 1945 et fils d’un soldat allemand, Gérard Lenorman a longtemps été insulté par ses pairs et rejeté par sa mère.
A lire aussi
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le métro pour dénoncer le harcèlement sexuel
News essentielles
Elle publie la vidéo d'un homme se masturbant dans le...


Invité par Frédéric Lopez dans l’épisode de « La parenthèse inattendue » diffusé ce mercredi 7 mai sur France 2, Gérard Lenorman s’est confié avec difficulté sur le traumatisme de sa naissance. Né en 1945, il est ce qu’on a longtemps appelé un « enfant de la honte », soit une personne née des amours d’une Française et d’un soldat allemand pendant ou juste après la Seconde Guerre mondiale.

« Ne m’appelle pas maman »

« Je suis né dans une situation un petit peu particulière et pas très glorieuse : un envahisseur et qui laisse des suites dans un petit village en Normandie où tout se sait en quelques secondes, et puis la honte et tout ça… », a raconté le chanteur. « J’ai souffert parce que j’entendais des trucs que je ne comprenais pas, des mots qui me paraissaient barbares : bâtard », s’est aussi rappelé Gérard Lenorman devant Natalie Dessay et Julie Ferrier, toutes deux également invitées par Frédéric Lopez.

Lorsque sa mère se marie une dizaine d’années après sa naissance, Gérard Lenorman entrevoit une lueur d’espoir mais son attente est rapidement déçue, cette nouvelle famille ne sera pas la sienne : « Ne m’appelle pas maman », lui assènera sa mère.

Écouter les confidences de Gérard Lenorman dans « La parenthèse inattendue » :

À propos
Gérard Lenorman