L’Amour est dans le pré : Yann, l’homme-dalmatien à la porsche, star de la saison

L’Amour est dans le pré : Yann, l’homme-dalmatien à la porsche, star de la saison
L’Amour est dans le pré : Yann, l’homme-dalmatien à la porsche, star de la saison
La saison 9 de L’Amour est dans le pré est lancée ! Hier soir, pour le deuxième épisode, nos agriculteurs et agricultrices à la recherche de l’amour ont enfin rencontré leurs promis et promises lors des cultissimes speed-datings parisiens. Si beaucoup ont d’ores et déjà marqué les esprits, l’un des candidats a enflammé le Web. Yann, le Dalmatienophile, s'annonce comme la star de cette nouvelle édition.
A lire aussi

Blazer dominical, raie sur le côté élégamment plaquée, pli du pantalon impec et diction à la Duquesnoy, Yann, le prétendant de Chrystèle, dénote parmi les autres promis stressés à l’idée de rencontrer la jeune éleveuse de Bouviers Bernois.

Si nos deux trentenaires n’avaient a priori aucune chance de se rencontrer, la magie cathodique et le coup de pouce de Karine Lemarchand auront rectifié leur destinées. Yann et bel et bien là, décidé à conter fleurette à la gente Chrystèle qui saura assouvir, il en est sûr, sa passion dévorante pour les Dalmatiens. Chez lui, tout est en effet à la gloire de l’animal chéri de Cruella. De la housse de couette aux poignées de porte de placard, jusqu’au diffuseur de brume parfumée dont il oint sa couche, Yann vit chien, dort chien, rêve chien.

>> Coups de foudre et longs silences dans "L'Amour est dans le pré" sur M6 Replay <<

Ils étaient trois à venir rencontrer la belle agricultrice. Yann, « quand même pas mal », selon elle, décroche son billet pour les chenil. "Je suis très chien", lui a-t-il galamment susurré. On comprend mieux. Après une joyeuse séance de tennis sur terre battue disputée avec un ami, et alors que les deux hommes devisent avec naturel devant les caméras de M6, Yann explique à son adversaire qu’il part rejoindre une femme qu’il admire, une femme qui a choisi d’élever des chiens, une femme qui pourrait lui offrir la vie à laquelle il aspire finalement, lui le bourgeois bon chic bon genre qu’on imagine pourtant mal posant son séant ailleurs qu’au club house. C’est d’ailleurs en Porsche Carrera que notre « Marc Darcy » du pauvre (Twitter aime les comparaisons) part rejoindre sa belle.

"Vos yeux de braise m'ont rendu merguez"

Dans le monde de la télé-réalité qui en a pourtant vu d’autres, a star is born. On est loin des Nabilla, Thomas et autres jeunes plastifiés de la TNT prêts à se couper un bras pour une séance photo ou la perspective de rencontrer Kim Kardashian. Mais que veut Yann, au juste ? On ne le saura malheureusement pas, la chaîne ayant impitoyablement décidé de couper court à l’excitation palpable de la toile, balançant sans vergogne son générique de fin alors que notre homme semblait s’être enlisé dans la boue charentaise, lors que Chrystèle et Jérôme, l’Autre, l’attendaient impatiemment dans un silence palpable.

La semaine prochaine nous offrira un nouveau shoot de Yann, du moins est-ce que ce M6 semble nous promettre dans la bande-annonce. En attendant, les fanatiques de l’émission n’en finissent plus de gloser sur ce cousin Hub’ de l’amour, celui qui avait osé dans sa lettre de motivation le mythique : « Vos yeux de braise m'ont rendu merguez. »

Ouaf.