"Les Hommes de l'ombre" : Carole Bouquet est partante pour une suite

"Les Hommes de l'ombre" : Carole Bouquet est partante pour une suite
"Les Hommes de l'ombre" : Carole Bouquet est partante pour une suite
Dans cette photo : Carole Bouquet
La première saison ayant été couronnée de succès, « Les Hommes de l’ombre », la série politique de France 2, sera de retour pour une nouvelle saison dès ce mercredi soir. Et avant même d’avoir les premiers retours des téléspectateurs, Carole Bouquet, qui interprète rôle de la première dame, annonce être intéressée par une troisième saison.
A lire aussi


Après le succès de la première saison diffusée en 2012 – les six épisodes avaient rassemblés entre 4,6 et 5,2 millions de téléspectateurs –  Les Hommes de l’ombre font leur grand retour sur France 2 ce mercredi soir à 20h50. Les téléspectateurs retrouveront donc Carole Bouquet dans cette série politique dans laquelle elle campe le rôle de la compagne du président de la République française. Une première dame toutefois loin d’être exemplaire puisqu’elle est « maniaco-dépressive et alcoolique ». Ces troubles mis à part, le personnage d’Elisabeth Marjorie semble être un véritable rôle de composition pour la jurée du Festival de Cannes 2014. Et pour cause, l’univers politique est loin de lui être inconnu.

« Le réel est encore plus fou que la fiction »

« Pendant vingt ans, j’étais dans les ministères un jour sur deux. J’ai vu beaucoup, beaucoup de ministres, de gauche, de droite »,  a-t-elle confié à 20 Minutes.fr.  Et d’ajouter : «  Je pouvais débarquer dans leur bureau. J’ai fait tous les gouvernements, je les ai tous vus travailler». Une proximité qui lui permet aujourd’hui d’assurer que l’univers politique tel qu’il est montré dans la série est « extrêmement réaliste » -  même s’il pourrait être « encore plus violent » - mais qui lui donne surtout envie de poursuivre l’aventure si une troisième saison voyait le jour.

D’ailleurs, elle en est persuadée : Les Homme de l’ombre ne peuvent que se bonifier avec le temps. « Ça sera de mieux en mieux parce que le réel est encore plus fou. Cahuzac, c’est arrivé pendant le tournage. Ça n’a pas arrêté tous les jours. On se disait, "mais ce n’est pas vrai!" », raconte la compagne de Philippe Sereys de Rotschild. Des scandales tels que, de son point de vue, « les scénaristes ont largement du matériel pour écrire » de nombreux autres épisodes.