Nagui s'excuse après avoir torpillé une chronique de Leïla Kaddour sur les jeux vidéo

Nagui s'excuse après avoir torpillé une chronique de Leïla Kaddour sur les jeux vidéo
Nagui s'excuse après avoir torpillé une chronique de Leïla Kaddour sur les jeux vidéo
Leïla Kaddour a eu toutes les peines du monde à mener à bien sa chronique sur la professionnalisation des joueurs de jeux vidéo, hier, dans « La Bande Originale ». La journaliste a été incessamment interrompue par un Nagui raillant le phénomène. Une attitude qui a provoqué l'indignation des joueurs et contraint l'animateur à présenter ses excuses, ce vendredi 10 octobre, sur France Inter.
A lire aussi


Après l'épisode du TwitchGate, référence au site de jeux video en streaming, survenu sur le plateau du Grand Journal de Canal Plus et le rétropédalage d'Antoine de Caunes, c'est au tour de Nagui de devoir présenter ses excuses aux joueurs après avoir littéralement torpillé la chronique de la journaliste Leïla Kaddour, jeudi 9 octobre, dans La Bande Originale, sur France Inter.

Lourdeur et poncifs

Alors qu'elle déroulait sa chronique sur « l'e-sport » et la professionnalisation des joueurs de haut niveau, qui peuvent désormais bénéficier de bourses d'étude dans certaines universités américaines, Leila Kaddour a dû essuyer les railleries incessantes de Nagui et l'analyse simpliste de Laure Manaudou, invitée de l'émission. « J'ai toujours été contre les jeux vidéo, pour moi c'est s'abrutir devant la télé alors qu'il y a des gens à côté à qui parler, pour moi c'est nul », a brillamment commenté l'ex-championne olympique de natation qui, pour rappel, avait trouvé le moyen d'établir un lien entre les tueries de Mohamed Merah et les jeux vidéo.


Et Nagui, d'assimiler la professionnalisation des joueurs à « la revanche des poignées d'amour ». Pas à un cliché près, l'animateur s'est ensuite étonné que la journaliste qui a par le passé défendu les libraires puisse évoquer ce phénomène. « Excusez-moi mais je vous parle d'un phénomène important », a alors répliqué Leila Kaddour. Et de poursuivre : Est-ce qu'on peut éviter de faire des guerres de chapelle comme ça ? On peut très bien lire des bouquins et aimer jouer aux jeux vidéo ».

Nagui acteur d'une pub Nintendo en 2011

Une défense saluée par les sites spécialisés et les réseaux sociaux. A tel point que l'animateur a dû se confondre en excuses, ce vendredi 10 octobre, dans La Bande Originale. « Tout ce qui a été dit hier ce n'était que de la vanne (…) On est tombé dans des clichés pour faire  des vannes ». Second degré argue donc celui qui, ironie de l'histoire, comme le rappelle Arrêt sur images, avait joué dans une publicité pour le jeu Nintendogs, sorti sur la 3DS, la console portable de Nintendo, en 2011….