Touche pas à mon poste : Jean-Luc Lemoine agace les autres chroniqueurs - vidéo

 Touche pas à mon poste : Jean-Luc Lemoine agace les autres chroniqueurs - vidéo
Touche pas à mon poste : Jean-Luc Lemoine agace les autres chroniqueurs - vidéo
Invité sur le plateau de l’émission « Le Tube » sur Canal+, Jean-Luc Lemoine a fait quelques révélations à Daphné Bürki. Le chroniqueur de « Touche pas à mon Poste » a ainsi voué que ses « Questions en 4/3 » semaient parfois la zizanie dans le talk-show de Cyril Hanouna.
A lire aussi
Touche pas à mon poste : Joey Starr gifle Gilles Verdez et refuse de s'excuser (vidéo)
television
Touche pas à mon poste : Joey Starr gifle Gilles Verdez...


Son rendez-vous intitulé « Les Questions en 4/3 » fait le bonheur des fidèles de « Touche pas à mon poste ». Mais ces magnéto ne font pas que des heureux. En effet, invité sur le plateau de l’émission « Le Tube » sur Canal+, Jean-Luc Lemoine a confié que sa chronique consistant à dévoiler les images des coulisses de l’émission créait parfois des petites tensions dans l’équipe.

« Je montre beaucoup de coulisses mais je trie énormément »

« La dernière fois, j’ai montré une image où Jean-Michel Maire ne se souvenait plus du prénom de Nabilla et l’avait appelé Zahia. Sur le moment, ça ne lui a pas fait plaisir parce qu’elle a cru que c’était une attaque », raconte-t-il, avant de poursuivre. « Faut pas se leurrer, je montre beaucoup de coulisses mais je trie énormément et quand je pense que ça peut faire de la peine aux gens, je ne le montre pas ».  Jean-Luc Lemoine a par ailleurs  confié éviter les explications avec ses collègues à la fin de l'émission afin de préserver son libre arbitre. « J’essaie de ne pas trop m’expliquer parce que si je commence à demander l’avis à chacun, je ne fais plus rien ».

Mais pour se protéger, Jean-Michel Maire, Enora Malagré et consort croient avoir trouvé la solution : ils grattent leur micro pour rendre leur paroles inaudibles. Problème, comme il l’explique lui-même à Daphné Bürki , Jean-Luc Lemoine redouble d’attention quand il voit ses camarades user de ce stratagème. « Là où ils sont crétins c’est que je les entends quand même », s’amuse-t-il. Et de prévenir : « Je pense qu’à un moment, je vais sortir ça juste pour qu’ils se calment ».