DALS : Vincent Cerutti et les danseurs ne supportent plus Chris Marques

DALS : Vincent Cerutti et les danseurs ne supportent plus Chris Marques
DALS : Vincent Cerutti et les danseurs ne supportent plus Chris Marques
Dans cette photo : Vincent Cerutti
Tout n’est pas rose dans le monde merveilleux de « Danse avec les Stars ». Entre les danseurs professionnels qui s’estiment sous-payés et les remarques désobligeantes de Chris Marques, l’ambiance est loin d’être au beau fixe.
A lire aussi
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils
News essentielles
Une marque de rasoirs montre des femmes à poils


Si chaque samedi soir, célébrités, danseurs professionnels, membres du jury et animateurs donnent l’image d’une équipe soudée dans « Danse avec les Stars » sur TF1, il semble que la réalité soit toute autre. En effet, selon une information de l’hebdomadaire Public, la grogne enflerait de plus en plus en coulisse', notamment  du côté des danseurs professionnels. En cause, le cachet que recevraient Fauve Hautot, Christophe Licata,  Denitsa Ikonomova et consort par saison complète de « Danse avec les Stars » (soit neuf semaines) et qui correspondrait approximativement à celui des stars pour deux semaines seulmenet de participation.  « Ils ne jouent pas dans la même catégorie que les autres et leur cachet avoisine les 10 000 euros par saison, ce qui est très peu au regard du boulot qu’on leur demande », aurait ainsi révélé une source.

Vincent Cerruti exaspéré par Chris Marques

L’autre point de friction concernerait Chris Marques. Les petites piques hebdomadaires du champion du monde de salsa, après les prestations des candidats, auraient tendance à agacer les danseurs,  chorégraphes par ailleurs. De même, les relations seraient également tendues entre le juré et l’animateur Vincent Cerruti. Ce dernier n’apprécierait que très moyennement les remarques parfois désobligeantes de Chris Marques à son encontre. « Arrêtez de me reprendre. Ça fait trois fois que vous dites que je suis largué. Non je ne suis pas largué », lui aurait-il d'ailleurs lancé, exaspéré, lors du dernier prime. Ambiance.