Michel Boujenah traite Valérie Trierweiler de "folle"

Michel Boujenah traite Valérie Trierweiler de "folle"
Michel Boujenah traite Valérie Trierweiler de "folle"
Dans cette photo : Michel Boujenah
Pour Michel Boujenah, François Hollande est malheureusement tombé, en la personne de Valérie Trierweiler, sur une « folle » qui aurait fini « au cachot » à « l’époque des rois ». Limite, l’humoriste avait l’air fâché qu’on ne vive plus cette belle époque.
A lire aussi


L’humoriste Michel Boujenah « s’ent fout » de Valérie Trierweiler mais il a quand même des idées bien tranchées sur le gayetgate, relancé par les interviews venimeuses données par Valérie Trierweiler outre-Manche (Merci pour ce moment vient d’être traduit en anglais). Pour lui, Valérie Trierweiler est tout simplement une folle, qui aurait fini au cachot en d’autres temps…

« Quand le roi tombait sur une folle, il la mettait dans un cachot et puis c’était réglé. »

Invité dans l’émission « On ne parle que de ça » du Figaro, Michel Boujenah a estimé que le déballage médiatique de l’ex-première compagne était « grave ». Il est « important de protéger la fonction de président de la République », a estimé l’humoriste avant de se lancer dans une surprenante digression historique. « Tout le monde peut tomber sur une folle, c’est arrivé à d’autres hommes politiques dans le monde, dans l’Histoire », a-t-il expliqué. Et de poursuivre, apparemment un tantinet nostalgique : « À l’époque des rois, quand le roi tombait sur une folle, il la mettait dans un cachot et puis c’était réglé. »

« Là, on peut pas, c’est la liberté », a conclu l’humoriste. Eh oui too bad Michel, en 2014, même quand on est Président, on ne peut pas mettre sa compagne au trou.

Revoir Michel Boujenah dans « On ne parle que de ça »