Enora Malagré : Pharrell Williams pensait qu'elle jouait la comédie

Enora Malagré : Pharrell Williams pensait qu'elle jouait la comédie
Enora Malagré : Pharrell Williams pensait qu'elle jouait la comédie
Dans cette photo : Pharrell Williams
Enora Malagré, une comédienne ?  Interrogé sur l’interview qu’il avait accordée à l’animatrice en février dernier, Pharrell Williams l'a qualifié de comédienne. Rien d’étonnant au vu du comportement peu professionnel et immature de l’acolyte de Cyril Hanouna tout au long de l’entretien.
A lire aussi
Le désir féminin est-il "indécent" ? C'est ce que pense le métro new-yorkais
News essentielles
Le désir féminin est-il "indécent" ? C'est ce que pense...


Cette interview restera malheureusement dans les annales du journalisme. Fin février dernier, Enora Malagré interrogeait Pharrell Williams pour Virgin Radio, lors du passage à Paris du rappeur américain. Problème, alors que l’animatrice avait pris le parti risqué d’un entretien filmé et « à la cool », ce dernier a finalement été la risée du Web pendant plusieurs semaine. Les internautes avaient en effet jugé l’attitude de la chroniqueuse de « Touche pas à mon poste » très peu professionnelle, lui reprochant sa familiarité déplacée et son comportement digne d’une groupie de 14 ans. Même son acolyte Cyril Hanouna, s’était rangé du côté des internautes, critiquant la prestation de la trentenaire sur le plateau de son talk-show.

« Cela ne me dit rien, cette histoire de journaliste française »

Mais pendant toute la polémique, il y en a un dont les Internautes avaient voulu avoir l’avis : Pharrell Williams. À l’époque Enora Malagré avait en effet assuré que l’équipe du l’auteur et compositeur américain avait été ravie de cet échange. C’était sans compter sur le magazine Télé-Loisirs qui a finalement réussi à avoir le fin mot de l’histoire.

Sans surprise, Enora Malagré et ses poses de midinette avaient depuis longtemps disparu de la mémoire de l’interprète du tube « Happy ». Interrogée par nos confrères, ce dernier a semblé confus en visionnant la vidéo qui lui était présentée. « Cela ne me dit rien, cette histoire de journaliste française », a-t-il d’abord réagi. Et d’ajouter : « Il me semble que c'était une comédienne et non pas une journaliste. Elle jouait la comédie, non ? ». Un véritable coup de grâce pour celle qui pensait en avoir définitivement fini avec cette histoire.