Karine Le Marchand ravie de ne pas avoir présenté Rising Star

Karine Le Marchand ravie de ne pas avoir présenté Rising Star
Karine Le Marchand ravie de ne pas avoir présenté Rising Star
Invitée ce lundi matin par Jean-Marc Morandini pour « Le Grand direct des médias » d’Europe 1, Karine Le Marchand n’a pas hésité à tacler le télé-crochet « Rising Star », pourtant diffusé à l’automne dernier par son employeur. L’animatrice a confié qu’elle aurait été « malheureuse » de présenter le programme.
A lire aussi
Pourquoi la féministe Meghan Markle ne présenterait pas son bébé à la sortie de l'hôpital
News essentielles
Pourquoi la féministe Meghan Markle ne présenterait pas...


Alors que débute ce lundi soir la saison 2015 de « L’amour est dans le pré »,  Karine Le Marchand était ce matin l’invitée de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, dans le cadre du « Grand direct des médias ». L’occasion pour l’animatrice de M6 de revenir brièvement sur sa carrière à la télévision et notamment sur ses échecs. Parmi ces derniers, le show transformiste « Un air de star » qui proposait aux invités de se déguiser en un artiste célèbre avant d’interpréter l’un de ses tubes. Complètement loufoque, l’émission n’aura pas réussi à fidéliser son public et aura été abandonné en 2013, aux termes de la première saison. Un revers sur lequel l’ex-compagne de Lilian Thuram porte aujourd’hui un regard philosophe. Au micro de Jean-Marc Morandini, elle a ainsi assuré s’être « bien marrée » en animant ce programme et avoir « sur le moment, trouvé ça génial ». Mais malgré le plaisir pris à l’époque, Karine Le Marchand a toutefois admis que le concept « n’était pas terrible ».

« Rising Star ? Ça ne m'aurait pas correspondu »

Toutefois, avec 2,3 millions de téléspectateurs en moyenne, « Un air de star » n’est pas le plus gros flop de la chaîne, ce que l’animatrice du quizz « Qu’est-ce que je sais vraiment » n'a pas manqué pas de faire remarquer, référence à peine voilée aux audiences catastrophique de « Rising Star » dont les rênes avaient été confiées à Faustine Bollaert et Guillaume Pley. « Ce ("Un air de star", ndlr) n'était pas si honteux que ça », a-t-elle d’ailleurs jugé, avant de confié qu’elle aurait été « malheureuse » de présenter le télé-crochet en question. « Ça ne m'aurait pas correspondu », a-t-elle assuré. Et de conclure : « Ce n'était pas à la hauteur de l'espérance de tout le monde. C'était un petit peu décevant ».