Marche républicaine : un journal israélien vire Merkel et Hidalgo de la photo

Marche républicaine : un journal israélien vire Merkel et Hidalgo de la photo
Marche républicaine : un journal israélien vire Merkel et Hidalgo de la photo
Dans cette photo : François Hollande
Au lendemain de la marche républicaine, qui a réuni dimanche à Paris plus de 50 chefs d'État et de gouvernement, l'hebdomadaire israélien « Hamevasser » a décidé de retoucher la photo officielle du cortège et en a profité pour effacer Angela Merkel et Anne Hidalgo.
A lire aussi
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise : cette maman s'explique
News essentielles
Sa photo de son bébé sur le sol d'un aéroport scandalise...


Une marche républicaine pour la liberté d'expression et la démocratie, oui. Mais alors sans les femmes, a estimé le journal Hamevasser. Lundi 12 janvier, comme beaucoup d'autres journaux internationaux, ce quotidien israélien consacrait sa Une à la grande marche républicaine du 11 janvier organisée en réaction aux attentats qui ont endeuillé la France. Hamevasser publiait également, en page 3, une photographie du cortège des chefs d'État et de gouvernement.

Aux côtés de François Hollande, on aperçoit bien le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, le chef de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, ainsi que l'ancien Président Nicolas Sarkozy… Mais à y regarder de plus près, le cliché publié par Hamevasser semble avoir été retouché. Eh oui : la chancelière allemande Angela Merkel qui se trouvait à la droite du président Hollande, tout comme la maire de Paris Anne Hidalgo, présente un peu plus loin au premier rang, ont tout simplement été effacées de la photo.

La photo originale :
La photo originale

La photo retouchée par Hamevasser :

La photo retouchée par "Hamevasser"

Source : Walla.com


Selon Rue89, qui a repéré la photo tronquée, cette censure de l'image des femmes n'a rien de fortuite. En tant que journal hassidique israélien, Hamevasser considère en effet la représentation des femmes indécente. D'où la suppression systématique de toutes les figures féminines dans ses pages.

Ce n'est pas la première fois qu'un média décide de bannir les femmes et de recourir à un photomontage. En 2009, deux journaux orthodoxes, Shaa Tova et Yated Neeman, avaient effacé deux ministres femmes, Limor Livnat, ministre de la Culture et des Sports, et Sofa Landver, ministre de l'Intégration, de la photo du nouveau gouvernement Netanyahu, rapporte L'Express.

Quand on sait que ce rassemblement républicain prônait, entre autre, la liberté d'expression et celle de la presse, le montage de Hamevasser fait mal au cœur.

[Mise à jour 14 janvier]
Pour se moquer de l'initiative misogyne d'Hamevasser, le site satirique irlandais Waterford Whipers a décidé d'inverser la tendance, et effacé tous les hommes présents sur la photo. Résultat : il ne reste que Première ministre du Danemark Helle Thorning-Schmidt, la maire de Paris Anne Hidalgo et la chancelière Angela Merkel à la marche républicaine, soudainement bien vide.

Photo montage

>> Luz : Charlie, Hollande, le pigeon et "la meilleure des blagues" <<