Top Chef saison 5 : Martin trouve que certains candidats "manquent d'humilité"

Top Chef saison 5 : Martin trouve que certains candidats "manquent d'humilité"
Top Chef saison 5 : Martin trouve que certains candidats "manquent d'humilité"
Éliminé lundi, en sixième semaine du concours « Top Chef », le jeune Martin Volkaerts, alias Ratatouille, est revenu sur son départ prématuré et sur le manque d’humilité de certains candidats.
A lire aussi
Top Chef 2018 : les candidats face aux enfants en replay (28 février)
television
Top Chef 2018 : les candidats face aux enfants en replay...


Décidément, cette édition 2015 de « Top  Chef » réserve bien des surprises aux téléspectateurs de M6. En effet, après l’élimination surprise de Julien Machet, le seul chef étoilé du concours, la semaine dernière, c’est le talentueux Martin Volkaerts, surnommé Ratatouille par ses camarades, qui a définitivement quitté les cuisines du programme ce lundi. Au lendemain de son élimination, le jeune Belge de 23 ans est revenu sur son départ prématuré. « Je suis serein. Cela restera une aventure très positive. J'ai quand même fait un beau parcours, cela se joue à peu de choses. C'est juste dommage que cela soit fini, c'était un peu court », a concédé au figaro.fr le jeune cuisinier, chef du restaurant familial en Belgique, aux côtés de son père.  Pour autant, Martin  assure avoir énormément évolué en seulement six semaines de concours. « Avant, j'avais tendance à m'éparpiller et à mettre plein de choses dans l'assiette. Maintenant je me concentre pour avoir des goûts très marqués, c'est le Chef Michel Sarran qui m'a poussé dans cette direction. J'y pense chaque fois que je créé un plat », confie-t-il.

« Il faut arrêter de croire que l'on sait tout »

Outre l’aventure culinaire qu’elle représentante, l’émission « Top Chef » est également une formidable aventure humaine, ce que confirme le jeune homme. « On était comme une grande famille, on s'entendait tous bien. Quand quelqu'un partait, tout le monde était triste. J'ai particulièrement sympathisé avec Julien, Kevin et Pierre, l'autre candidat belge ». Une grande famille avec certains éléments perturbateurs toutefois. Parmi ces derniers, Jérémy, candidat tête-à-claques qui avait remis en cause le montage de l’émission, et Julien. Des  comportements qui révèleraient un « manque d’humilité », selon Martin. « Julien, je peux comprendre, il a son restaurant étoilé, il sait où il va. Moi je pense que les conseils, on peut les recevoir à tout âge et c'est souvent bénéfique. Parfois, il faut arrêter de croire que l'on sait tout », tranche-t-il. A bon entendeur.