Les Directeurs des ressources humaines, peu humains pour un tiers des salariés

Les Directeurs des ressources humaines, peu humains pour un tiers des salariés
Les Directeurs des ressources humaines, peu humains pour un tiers des salariés
Une nouvelle étude Cegos dévoile que pour la moitié des salariés, les Directeurs des ressources humaines (DRH) sont trop esclaves de leur travail, et près d'un tiers des salariés considèrent qu'ils ne font pas assez de place à l'humain.
A lire aussi


Les Directeurs des ressources humaines (DRH) ne font pas assez de place à l’humain. Tel est l’avis d’un tiers des salariés, selon une étude Cegos rendue publique mardi. Par ailleurs, près d’un salarié sur deux (48%) jugerait son directeur trop soumis à son poste de travail, et près de 37% des sondés remarquent un manque de proximité envers les salariés.
Les DRH seraient des spécialistes des questions juridiques trop éloignés du terrain pour 29% des salariés interrogés. Mais l’information la plus choquante extraite de cette enquête Cegos indique qu’un salarié sur deux n’aurait jamais rencontré son DRH.

Alexandra Gil


(Avec AFP)
Crédit photo : Top Photo Group

VOIR AUSSI

Cinq conseils pour bien encadrer une équipe
Comment bien diriger une équipe quand on est une femme ?
Comment négocier son salaire ?