Auto-entrepreneurs : les "Poussins" grognent contre le gouvernement

Auto-entrepreneurs : les "Poussins" grognent contre le gouvernement
Auto-entrepreneurs : les "Poussins" grognent contre le gouvernement
Dans cette photo : Arnaud Montebourg
À la suite des changements annoncés pour le statut d'auto-entrepreneur par la ministre chargée de l'Artisanat Sylvia Pinel, un nouveau mouvement, les Poussins, lancé sur Internet, part en guerre contre le gouvernement pour défendre le régime de l'auto-entreprise.
A lire aussi
Arrêtons-les ! : la campagne du gouvernement contre les harceleurs sexuels
News essentielles
Arrêtons-les ! : la campagne du gouvernement contre les...

Il y a eu les Pigeons, puis les Autruches. Aujourd'hui ce sont les Poussins qui s'en prennent au gouvernement. Les Poussins ? un nouveau mouvement contestataire orchestré par des auto-entrepreneurs pour se faire entendre. Ils se présentent comme « un collectif composé d'auto-entrepreneurs et de citoyens, apolitiques, transpartisans et indépendants de tout syndicat » et se prononcent contre les futurs changements envisagés par le gouvernement pour le régime d'auto-entrepreneur.

Revendications organisées

En plus de faire parler d'eux avec leur initiative et leur slogan « Ne tuez pas dans l'oeuf nos projets », ils ont lancé une pétition en ligne sur leur site internet qui compte déjà 10 000 signatures. Une pétition qui sera remise à la ministre chargée de l'Artisanat Sylvia Pinel, ainsi qu'au ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. Soutenus par l'Union des auto-entrepreneurs et par la Fédération des auto-entrepreneurs, les deux organisations représentatives du régime, les Poussins comptent bien donner de la voix contre le projet de loi visant à réduire la durée du statut d'auto-entrepreneur. Une démarche établie sur Internet et relayée grâce à l'utilisation des réseaux sociaux.

Pigeons, Moineaux, Autruches... les oiseaux contestataires

Les Poussins ne sont pas les seuls entrepreneurs à se mobiliser en empruntant des noms d'oiseaux. Avant eux, d'autres mouvements contestataires tels que les Pigeons (un groupe d'entrepreneurs qui protestait contre l'imposition sur la vente d'entreprise), les Moineaux (une association de jeunes entrepreneurs en difficulté) ou bien encore les Autruches (qui grognaient contre la complexité inutile de l'administration du pays et militaient pour une imposition plus juste) ont eux aussi voulu faire part de leur mécontentement face à la politique adoptée par l'État concernant l'entrepreneuriat.


Camille Coutant


VOIR AUSSI

Entrepreneurs : la prise de bec ne s’arrête pas au mouvement des Pigeons
Entrepreneuriat féminin : "Nous devons modifier les représentations dès le plus jeune âge"
Salon des entrepreneurs : 20 clés pour aider les femmes à créer leur boîte
L'entrepreneuriat social