Pourquoi l'open space nuit à la productivité ?

Pourquoi l'open space nuit à la productivité ?
Pourquoi l'open space nuit à la productivité ?
Devenu la norme dans de nombreuses entreprises, qui souhaitaient favoriser le travail d'équipe grâce à un espace de travail commun, l'open space s'avérerait en réalité nuisible à la productivité des salariés. C'est ce que révèle une récente étude d'un cabinet d'architectes et de design américain.
A lire aussi

Entre le bruit incessant du téléphone, les conversations des collègues et le bourdonnement de l'imprimante, pas toujours facile pour les employés qui bossent en open space de parvenir à rester concentré toute la journée. Ce serait même mission impossible, d'après les résultats d'une récente étude. Réalisée par le cabinet d'architectes et de design américain Gensler auprès de 2 035 salariés, l'enquête révèle que travailler dans un espace de travail commun, sans cloisons, aurait un impact négatif sur la productivité et la concentration des salariés.

L'open space comme facteur de repli sur soi

En effet, 75% des quelque 2 000 employés sondés estiment qu'ils sont inefficaces lorsqu'ils travaillent en open space. Les raisons invoquées pour expliquer leur improductivité ? D'après les salariés, ce sont les distractions offertes par Internet qui sont la principale cause de leur manque de concentration : celles-ci se retrouvent au cœur des discussions entre les salariés, et ce au détriment des échanges professionnels. Mais l'envoi quotidien de gif et autre vidéo YouTube par mail n'est pas le seul facteur incriminé. Les conversations bruyantes entre collègues, la musique intempestive produite par le PC et les perpétuelles conversations téléphoniques ont également été cités comme sources de déconcentration. Diane Hoskins, co-CEO de l'agence Gensler, commente ainsi les résultats de l'étude : « Dans certains cas, la balance entre communication et concentration est allée trop loin dans le sens de la première, négligeant le besoin de concentration. »


Apparu dans les années 1970 aux États-Unis, et généralisé à partir des années 1990, le travail en open space est aujourd'hui devenu une norme. Selon une enquête TNS/Sofres datant de 2011, 60% des salariés français travaillent aujourd'hui en open space.
Mais ce qui devait révolutionner le travail en équipe et favoriser les émulations entre salariés s'avère finalement être la plaie de nombreuses entreprises. Outre les difficultés qu'ont les employés à se concentrer, la prolifération des nuisances sonores dans ce grand espace de travail aurait également pour conséquence de conforter le repli sur soi des salariés.

Existe-t-il alors des solutions pour que les salariés parviennent davantage à se concentrer et ainsi à être plus productifs ? Pour le cabinet Gensler, tout est une question d'aménagement. Un bureau, certes partagé, mais plus grand et délimité avec des cloisons, permettra aux salariés d'être plus efficaces au travail. À défaut, ceux-ci peuvent délimiter leur propre espace de travail.

VOIR AUSSI

Vie de bureau : c'était mieux avant (ou pas) ?
Aménagement et déco de bureau : et si ça changeait tout ?

Entreprise : le do et les don't de la conversation d'ascenseur

Travail : les hommes sont plus commères que les femmes