Égalité professionnelle : moins d'écart de salaire chez les cadres

Égalité professionnelle : moins d'écart de salaire chez les cadres
Égalité professionnelle : moins d'écart de salaire chez les cadres
Alors que le projet de loi pour l'égalité entre les hommes et les femmes a été adopté dans la nuit de mardi à mercredi par le Sénat, un sondage montre que les inégalités de salaire se réduisent chez les cadres. L'écart se creuse en revanche chez les non-cadres.
A lire aussi
Égalité professionnelle : quatre entreprises sanctionnées
emploi
Égalité professionnelle : quatre entreprises sanctionnées


Les hommes managers ne touchent « que » 3% de plus que leurs homologues féminines, selon une étude du groupe Banque populaire-Caisse d'épargne (BPCE) publiée jeudi. Une nouvelle encourageante quand on sait qu’en 2011 l’écart salarial entre hommes et femmes était encore de 26,9%. Mais une forte inégalité persiste : chez les non-cadres, la différence de salaire est encore de 13%. Concernant les managers, ces chiffres sont à relativiser. Sur les 1 652 actifs de 25 à 65 ans interrogés dans le cadre de cette étude, 32% des femmes sont managers, contre 54% des hommes. Une différence encore plus marquée chez la tranche 25-35 ans : 35% de femmes actives sont managers contre 61% des hommes actifs.

Dans 70% des cas, le manager de la personne interrogée est un homme

Pourtant les femmes semblent avoir plus d’atouts pour accéder aux postes à responsabilités : elles ont un niveau d’études plus élevé : 53% des femmes ont au moins un bac+3 contre 37% des hommes. Mais, un tiers d’entre elles ont interrompu au moins une fois leur activité professionnelle pendant deux ans pour élever leurs enfants. Un constat que le gouvernement souhaite d’ailleurs renverser grâce au projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes adopté dans la nuit de mardi à mercredi par le Sénat. D’autant que, montre le sondage, si 62% des employés affirment ne pas avoir de préférence quant au sexe de leur manager, ils affirment pourtant (les femmes surtout !) que s’ils devaient trancher leur préférence irait à... un homme. Résultat, dans 70% des cas le manager de la personne interrogée est un homme ! Enfin, l’étude montre que les non-cadres, et en particulier les femmes, sont peu attirés par la fonction de manager : 11% des femmes ont l'intention de devenir manager, contre 20% des hommes.

VOIR AUSSI

Loi sur l'égalité hommes-femmes : quel impact sur l’égalité professionnelle ?
Equal Pay Day 2013 : l'inégalité salariale enfin sanctionnée
Réforme du congé parental : pour des pères plus impliqués
Égalité professionnelle : au fait, on en est où ?